Bourré, il veut “calmer deux Maghrébins” avec sa hache et finit par frapper les pompiers qui s’interposent

Image d'illustration Photo: Twitter
Image d'illustration Photo: Twitter

Dimanche 4 octobre, au matin les pompiers du centre de Lyon Rochat, alertéd par des cris, tentent de barrer la route à Francisco E., un homme de 35 ans, bourré et armé d’une hache qui voulait “calmer deux Maghrébins” pour avoir “manqué de respect” à sa compagne, sur fond d’embrouille de musique diffusée dans un bar.

Les pompiers ont tenté de le raisonner en vain. “Je vais sortir une kalachnikov et je vais vous tirer dessus”, les a menacés l’homme qui s’approchait d’eux. Lorsqu’ils ont tenté de le maîtriser, aidés par quatre collègues, l’un des pompiers a reçu un coup de hache sur la tête qui lui a laissé une cicatrice de 11 centimètres sur le crâne.

“C’est des gens que je respecte, j’achète leur calendrier chaque année”, s’est défendu Francisco, à l’audience. Déjà condamné neuf fois pour conduite en état alcoolique et sans permis, c’est la première fois qu’il comparaissait pour violences.

Il a été condamné à 18 mois de prison par le tribunal correctionnel de Lyon pour violence,  et restera donc derrière les barreaux. Sa peine est assortie d’un sursis probatoire de 6 mois et d’une obligation de soins.

“Si les pompiers n’étaient pas intervenus, il aurait peut-être fait un carnage dans le bar, et on serait aux assises”, a jugé Rémy Chabbouh, secrétaire national du Sud-SDIS, qui réclamait “une peine exemplaire” face à la montée des agressions contre les pompiers. “Une toutes les trois heures dans le pays”, a-t-il précisé en se basant sur les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici