Catastrophe pour les Canaries! L’invasion des migrants fait fuir les derniers touristes

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

FL24 vous informe régulièrement de la situation dans les îles Canaries, cet archipel espagnol qui subit depuis plusieurs mois une véritable invasion de “migrants” clandestins en provenance du Maroc et d’Afrique subsaharienne. Les conséquences deviennent graves…

Les îles Canaries forment un archipel situé au large des côtes du Maroc et du Sahara occidental. Peuplées d’environ 2 200 000 habitants, elles constituent l’une des 17 “communautés autonomes” de l’Espagne. Elles accueillent habituellement des centaines de milliers de touristes chaque année.

Hélas, leur nombre a beaucoup baissé en 2020 à cause de l’épidémie de la Covid-19… et cette ressource indispensable à l’économie locale pourrait bien disparaître, par la faute des milliers d’immigrants clandestins qui s’y incrustent en attendant de pouvoir rejoindre le continent européen.

En effet, des témoignages de plus en plus nombreux montrent que bon nombre de touristes sont en train de fuir l’archipel à cause de leur envahissante présence…

“Un de mes clients va porter plainte contre son agence de voyages. On ne lui avait pas dit que Puerto Rico (une station balnéaire sur l’île de Grande Canarie) était pleine de migrants. Il a été une fois à la plage et il y avait des groupes de 15-20 migrants sans masques. Il n’est pas ressorti de son hôtel et a décidé de partir”, raconte par exemple un propriétaire de bar.

Un serveur du restaurant Balcon Canario affirme quant à lui que l’ambiance “est très tendue” et qu’un de ses clients allemands lui a dit “retourner en Allemagne“ au bout de quatre jours, à cause de l’omniprésence de ces immigrants illégaux indésirables.

“Cela ne me plaît pas, nous sommes sur une petite île”, renchérit une touriste britannique souhaitant rester anonyme, alors qu’elle passe devant un groupe de jeunes clandestins sénégalais vêtus de sweats à capuches, en train de raconter leur traversée à d’autres journalistes.

Non seulement ces envahisseurs coûtent une fortune au gouvernement espagnol, qui a choisi de les loger sur place dans des hôtels de luxe au lieu de les renvoyer dans leurs pays d’origine, mais voici maintenant que, en plus, ils vont faire fuir les touristes de plus en plus rares.

Autrement dit, ils ruinent déjà les contribuables espagnols, mais ils vont en plus empêcher les Canariens de récolter les revenus du tourisme…

Sources : Le Point, Wikipedia

Aux Canaries, une maire veut que le gouvernement vire les migrants sous un mois: “Notre solidarité a une date d’expiration au 31 décembre”

 

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici