Kim Jong Un combat le Coronavirus sans vaccin: il fait exécuter les porteurs du virus

Le dictateur communiste de la Corée du Nord, Kim Jong-Un / Photo: Facebook
Le dictateur communiste de la Corée du Nord, Kim Jong-Un / Photo: Facebook

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un a fait exécuter deux personnes, fermé la capitale du pays et interdit la pêche en mer dans une tentative frénétique pour empêcher la propagation du Coronavirus.

Le tyran a fait preuve d’une “colère excessive” et a pris des “mesures irrationnelles” ces dernières semaines en raison de la pandémie, a déclaré un député sud-coréen, Ha Tae-keung, qui en a été informé par le Service national de renseignement.

Kim Jong-Un aurait fait tuer un célèbre banquier à Pyongyang le mois dernier et exécuter un fonctionnaire-clé pour avoir violé les règlements sur l’importation des marchandises en août, a-t-il dit. Aucune des victimes n’a été identifiée.

Le dictateur nord-coréen a également placé la ville de Pyongyang et la province du Jagang du nord en confinement pour empêcher la propagation de la Covid-19. Il a également tenté de pirater une entreprise pharmaceutique sud-coréenne pour découvrir des secrets sur le vaccin anti-Coronavirus.

Une décision bizarre, le dictateur communiste a également interdit la pêche et la production de sel en mer pour empêcher tout contact avec une eau de mer suspectée d’être infectée par le virus mortel.

Ces mesures ont été prises malgré l’insistance du gouvernement nord-coréen à prétendre que le pays n’a pas eu un seul cas de Coronavirus, une affirmation contestée par les experts de la santé.

Une épidémie de Covid-19 dans ce pays qui cache bien ses secret pourrait avoir un effet paralysant sur son système de santé, avec sa pénurie de fournitures médicales adéquates.

En plus des inquiétudes concernant le Coronavirus, Kim Jong-Un craint que le président élu Joe Biden soit plus virulent contre la Corée du Nord que le président précédent.

Pendant des semaines, le gouvernement nord-coréen a gardé le silence sur la victoire de Biden sur Trump, avec lequel qui Kim a tenu trois sommets sur son arsenal nucléaire.

Le député sud-coréen Kim Byung-kee a déclaré que la Corée du Nord craint que les relations développées avec Trump deviennent inutiles et qu’elle soit dans l’obligation de tout recommencer avec le nouveau gouvernement Biden.

Kim Jong-Un a ordonné aux missions diplomatiques étrangères de ne pas provoquer les États-Unis, menaçant ses ambassadeurs de représailles si leurs commentaires ou actes concernant les États-Unis causaient des problèmes dans ses relations avec Washington.

Source: NY Post

2 Commentaires

  1. les médias européens ont longtemps été fascinés par hitler d’ou des documentaires à grande échelle sont diffusés, et maintenant il commencent à l’etre par kim jong-un. façon de combler leurs programmes et surtout la hantise du chomage qui menace la profession.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici