La France submergée par les arrivées de clandestins qui se prétendent “mineurs isolés”

Faudé, mineur/Capture d'écran YouTube
Faudé, mineur/Capture d'écran YouTube

Le nombre d’immigrés se déclarant mineurs lors du passage de la frontière franco-italienne près de Nice a explosé cette année, a alerté ce mardi le député LR Éric Ciotti, dénonçant un boum de 25% par rapport à 2019.

“Entre le 1er janvier et le 15 novembre dernier, la police aux frontières a ainsi remis 2 335 mineurs non accompagnés supposés aux services du département des Alpes-Maritimes contre 1871 pour toute l’année 2019”, précise le parlementaire, également vice-président du conseil départemental.

L’élu s’alarme de la situation “délétère”, et appelle l’État à “reprendre la responsabilité, l’organisation et le financement de la mise à l’abri et de l’évaluation de minorité des migrants”. Les clandestins se prétendent “mineurs isolés”, dévoyant la générosité de la France afin de se rendre inexpulsables et s’imposer aux frais des Français.

Depuis novembre 2015, des contrôles aux frontières ont été rétablis, notamment à Menton, et la plupart des clandestins interpellés sont renvoyés en Italie.

Mais depuis quelque temps, la Police aux frontières aide les migrants et appelle les services concernés ou des associations pour assurer leur prise en charge, au lieu de les renvoyer en Italie, comme l’exige pourtant la loi.

Source: AFP

6 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici