Face à la menace chinoise, Taiwan va construire une nouvelle flotte de sous-marins

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

La présidente taiwanaise Tsai Ing-wen a promis mardi de défendre la souveraineté de l’île avec la construction d’une nouvelle flotte de sous-marins développés localement, un projet majeur soutenu par les Etats-Unis pour contrer la menace du régime communiste de la Chine.

Taiwan, que Pékin considère comme une province renégate, travaille depuis des années sur le renouvellement de sa flotte sous-marine.

Certains appareils datent de la Deuxième Guerre mondiale et ne font pas le poids face à la puissance militaire chinoise, qui comprend des bâtiments capables de lancer des missiles nucléaires. Les deux plus récents, qui appartiennent à la classe Hai Lung, ont été acquis auprès des Pays-Bas en 1986.

Au cours d’une cérémonie dans la ville portuaire de Kaohsiung, dans le sud de l’île, pour marquer le début des travaux de construction de la nouvelle flotte, Tsai Ing-wen a évoqué une “étape historique” pour les capacités de défense de Taiwan.

Ces travaux démontrent “au monde la ferme volonté de Taiwan de protéger sa souveraineté“. “Les sous-marins sont des équipements importants pour le développement des capacités de combat de la marine taiwanaise et pour dissuader des navires ennemis d’encercler Taiwan“, a-t-elle ajouté lors de la cérémonie, à laquelle participait l’ambassadeur américain de facto à Taiwan, Brent Christensen.

En 2018, Washington a donné son feu vert aux industriels américains pour participer à ce programme, une démarche considérée comme un moyen d’aider Taiwan à se procurer des composants importants, bien que l’on ne connaît pas l’identité des entreprises américaines impliquées.

La compagnie publique taiwanaise CSBC a indiqué qu’elle livrerait en 2025 le premier des huit sous-marins attendus.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici