Des centaines de migrants installent un campement sauvage en plein Paris pour exiger un logement

Le campement sauvage de migrants place de la République à Paris/Twitter
Le campement sauvage de migrants place de la République à Paris/Twitter

Ce lundi soir, des centaines d’immigrés clandestins ont envahi la place de la République à Paris, afin d’y établir un campement sauvage dans le but de forcer les autorités à leur fournir un logement, gracieusement payé par les contribuables français.

Plus de 500 migrants, tous issus du camp clandestin de Saint-Denis évacué mardi dernier, se sont imposés par la force au mépris des riverains, dans ce lieu de la capitale, très prisé des rassemblements de gauche, afin de porter leur revendication hostile.

L’opération de mardi a délogé 2 500 personnes du campement sauvage, mais voilà que des centaines d’entre eux viennent imposer leur présence en plein Paris cette fois, bien aidés par la complicité des associations pro-clandestins, comme l’avoue Kerill Theurillat, coordinateur terrain de l’association Utopia 56.

Selon les informations du Figaro, les forces de l’ordre sont sur place et ne devraient pas tarder à intervenir pour disperser le rassemblement indésirable.

Vendredi déjà, plusieurs associations s’étaient attroupées sous les fenêtres du ministère de la Santé, plus d’une centaine de clandestins, “mineurs isolés”, pour exiger leur logement à la charge exclusive des Français. Leur générosité est d’autant plus grande qu’elle se fait avec le porte-monnaie des autres, déjà écrasés d’impôts.

Source: Le Figaro

2 Commentaires

  1. […] Alors qu’il était déjà ministre lors de la crise des Gilets Jaunes, Darmanin ne s’est pas distingué par sa sévérité à l’égard de la répression violente du mouvement par les forces de l’ordre. Mais le premier flic de France joue les père fouettards pour un croche-pied sur un immigré clandestin qui venait exiger par la force un logement aux frais des Français. […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici