Dans un Londres confiné, la distanciation sociale stricte n’empêche pas les meurtres au couteau

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Deux hommes ont été poignardés à mort et une femme a été blessée par balle, le week-end dernier, dans les rues de la capitale britannique, alors que la ville est actuellement soumise à des restrictions strictes de confinement.

Les services de police métropolitaine de Londres (MPS) enquêtent actuellement sur une série de crimes violents commis au cours du week-end. Deux hommes ont été mortellement poignardés et une femme abattue rien que le dimanche. La police a également inculpé un homme après qu’un homme de 45 ans eut été poignardé à mort, ce vendredi.

Dimanche à 17h, la police a été appelée sur les lieux dans le quartier de Lambeth, après qu’un homme d’une vingtaine d’années eut été poignardé à mort. La police a également été appelée pour une autre agression mortelle au couteau à Kensal Green, dimanche à 14h, où un homme dans la soixantaine a été tué à l’aide d’un couteau.

L’inspecteur en chef Katherine Goodwin, qui dirige l’enquête sur l’agression au couteau de Kensal Green, a déclaré que “cet acte terrible a été vu par un certain nombre de spectateurs horrifiés.

Jusqu’à présent, la police n’a identifié aucun suspect pour les deux meurtres à l’arme blanche.

Plus tard dans la soirée, une femme de 32 ans a été victime de tirs vers 22h à Hackney. Elle a été emmenée dans un hôpital de l’est de Londres, où elle reçoit toujours des soins, son pronostic vital étant engagé.

À ce stade précoce, nous pensons que la victime n’était qu’un badaud innocent“, a déclaré la police.

L’augmentation de la criminalité violente à Londres a conduit pour la sixième année consécutive à dépasser la barre de plus de 100 meurtres. La hausse de la criminalité a été particulièrement marquée depuis que Sadiq Khan, un musulman pakistanais de gauche, est devenu maire.

En juillet, les données de l’Office for National Statistics (ONS) ont montré que la criminalité à Londres était l’un des principaux facteurs de l’augmentation record des crimes à l’arme blanche en Angleterre.

Source: Daily Mail

Londres, la capitale européenne des agressions au couteau: sept victimes en sept jours

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici