Une ministre pakistanaise assimile Macron à Hitler, le Quai d’Orsay proteste timidement

Emmanuel Macron. Shireen Mazari / Photo: DR
Emmanuel Macron. Shireen Mazari / Photo: DR

Le ministère français des Affaires étrangères a réclamé aux autorités pakistanaises de “rectifier” les propos tenus par une de ses ministres, qui a estimé sur Twitter qu’Emmanuel Macron traitait les musulmans comme l’Allemagne nazie a traité les juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

Un membre du gouvernement pakistanais s’est exprimé aujourd’hui sur les réseaux sociaux dans des termes profondément choquants et injurieux à l’égard du Président de la République et de notre pays“, écrit le Quai d’Orsay dans un communiqué diffusé samedi soir.

Ces propos détestables sont des mensonges éhontés, empreints d’une idéologie de haine et de violence. De telles calomnies sont indignes à ce niveau de responsabilité. Nous les rejetons avec la plus grande fermeté“, poursuit le ministère en demandant au Pakistan de “rectifier ces propos et retrouver le chemin d’un dialogue fondé sur le respect.

Signe de faiblesse de la diplomatie française, le ministère ne demande que de rectifier les propos scandaleux, pas de présenter des excuses, ni de retirer les propos. Il n’y a pas non plus de convocation de l’ambassadeur pakistanais.

Le tweet émane de Shireen Mazari, la ministre fédérale des Droits de l’homme du gouvernement pakistanais.

Macron fait aux musulmans ce que les nazis ont fait aux juifs: les enfants musulmans se verront attribuer un numéro d’identification (les autres enfants, non) de la même manière que les juifs furent forcés de porter une étoile jaune sur leurs vêtements pour être identifiés“, écrit-elle en retweetant l’article d’un site en anglais sur le projet de loi confortant les principes républicains.

Le site a apporté dimanche une “clarification”, soulignant qu’une précédente version de l’article affirmait de manière erronée que ces numéros d’identification seraient exclusivement pour les enfants musulmans de France alors qu’ils s’appliqueront à tous les enfants.

Le gouvernement français présente ce dispositif d’identifiant national attribué à chaque enfant en âge d’être scolarisé comme un moyen de s’assurer qu’aucun ne soit privé du droit à l’instruction. En fait l’État veut avoir tous les enfants sous sa coupe.

Fin octobre, le Parlement pakistanais a voté une résolution engageant le gouvernement à rappeler son ambassadeur en poste à Paris, accusant Emmanuel Macron de mener une “politique de haine” contre les musulmans.

Plusieurs manifestations ont eu lieu au Pakistan après la republication en septembre par Charlie Hebdo des caricatures du prophète Mahomet, jugées blasphématoires au Pakistan. Des milliers de musulmans ont demandé au gouvernement de “lâcher des bombes” nucléaires sur la France.

Source: Reuters

2 Commentaires

  1. A voir le visage de cette dame on ressent sa haine et sa violence. De plus elle oublie que les nazis s’en sont pris aux juifs sans qu’ils n’aient rien fait alors que les musulmans sont les terrorisme du monde

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici