Racisme anti-Blancs: une école new-yorkaise en plein délire

Megyn Kelly/Photo: Wikipedia

La journaliste indépendante Megyn Kelly, ancienne star de Fox News et de NBC, vient d’annoncer qu’elle retirait ses enfants de leur établissement scolaire et quittait New York après que l’école de ses garçons a diffusé une lettre ahurissante par son niveau de racisme… anti-Blancs.

Lors d’un épisode de son podcast, la journaliste a révélé l’existence d’une lettre que les administrateurs de l’école de ses garçons ont fait circuler parmi les parents et le corps enseignant.

Elle a diffusé des extraits de ladite lettre, écrite par Nahliah Webber, la “directrice exécutive” de Orleans Public Education Network, qui ont effectivement de quoi sidérer et horrifier par sa violence et son racisme totalement décomplexé. FL24 vous en livre une sélection.

  • “J’en ai assez que les Blancs se délectent de leur dépravation soutenue par l’État, qui étouffe la vie des Noirs sans aucune conséquence.”
  • “Alors que les Noirs tombent comme des mouches autour de nous par la violence des mains des Blancs, comment pouvons-nous, dans notre esprit, conclure que les Blancs sont normaux ?”
  • “Ils s’imprègnent joyeusement de leur histoire blanche qui minimise l’holocauste des peuples indigènes et des Africains en Amérique. Ils sont heureux de croire que leurs espaces entièrement blancs existent grâce à un effort personnel et utilisent volontiers la violence contre les Noirs pour que leurs espaces restent blancs”.
  • “Les enfants blancs sont laissés sans contrôle et jamais dérangés dans leurs écoles, maisons et communautés pour qu’ils rejoignent, développent et protègent des systèmes qui tiennent à l’écart les vies noires”.

Et enfin, ce chef-d’oeuvre de bêtise haineuse: “Il y a au moins un policier meurtrier assis dans chaque classe d’école où les enfants blancs reçoivent l’enseignement”.

Magyn Kelly, qui se présente par ailleurs comme “de centre-gauche” et se considérait jusqu’ici comme une “alliée” des activistes “pro-noirs”, a donc déclaré qu’elle et son mari avaient retiré leurs enfants de cette école et quittaient New York “en raison du programme de justice raciale hors de contrôle dans les écoles de la ville“.

Source: Daily Wire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici