Le coronavirus attaque les visons: après 17 millions abattus au Danemark, 1000 en Eure-et-Loire

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

La France a à son tour détecté la présence du nouveau coronavirus dans un élevage de visons d’Amérique en Eure-et-Loire, annonce dimanche le ministère français de l’Agriculture.

Ce type de contaminations de visons par le SARS-CoV-2 a été principalement observé au Danemark , mais aussi dans d’autres pays européens comme les Pays-Bas ou la Suède.

En France, indique le ministère, des analyses sont réalisées depuis la mi-novembre dans quatre élevages de visons.

A ce stade, ces analyses ont permis de révéler que le virus circulait dans un élevage d’Eure-et-Loir“, précise le ministère qui ajoute que l’abattage de la totalité des 1000 animaux encore présents sur l’exploitation a été immédiatement ordonné.

Un autre élevage est indemne. Des analyses sont encore en cours dans les deux derniers élevages et les résultats sont attendus dans le courant de la semaine.

Les élevages de vison sont une cible de prédilection des écolos dingos, celui d’Eure-et-Loire, mais également les élevages de Spincourt (Meuse), Montarlot-lès-Rioz (Haute-Saône), La Chapelle d’Andaine (Orne). Ces fanatiques ont juré la disparition des fermes ce qui mettrait en péril l’industrie de la fourrure en France. Désormais, le coronavirus est leur allié.

Source: Reuters

1 COMMENTAIRE

  1. Les fourrures de visons ne sont-elles pas des produits “Non essentiels” ?? pourquoi devoir élever autant d’animaux et surtout en éliminer autant d’un coup.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici