John Cleese accusé d’être transphobe alors qu’il défendait J.K. Rowling explose ses détracteurs gauchistes sur Twitter

John Cleese . J.K. Rowling / Photo: Wikimedia Commons. Facebook
John Cleese . J.K. Rowling / Photo: Wikimedia Commons. Facebook

John Cleese, la légende de la comédie britannique, a été accusé d’être transphobe après une vague de tweets dimanche en soutien à l’auteur de Harry Potter, J.K. Rowling, admettant qu’il n’était “pas si intéressé” par les prétendus “droits des transgenres”.

L’acteur vedette des “Monty Python”, âgée aujourd’hui de 81 ans, a subi un lynchage en règle sur les réseaux sociaux alors qu’il s’entraînait en ligne avec ses fans mécontents de sa décision de signer une lettre de soutien à Rowling, au milieu de l’énorme polémique déclenchée par l’auteur de Harry Potter pour avoir dit que seules les femmes ont leurs règles.

Chers twittos, j’ai ajouté mon nom aux signataires de la lettre de solidarité avec J.K. Rowling“, a tweeté l’acteur le 30 septembre, avant d’ajouter d’être “fier d’être en compagnie distinguée de Ian McEwan, Andrew Davies, Frances Welch, Lionel Shriver, Ben Miller, Tom Stoppard, Frances Barber, Griff Rhys-Jones et Matthew d’Ancona“.

Depuis, l’acteur est victime d’une véritable campagne de lynchage sur Twitter, orchestrée par la gauchosphère du net et les activistes LGBT. Surpris de ce déchaînement de haine, il ne perd pas son humour.

Au fond, je veux être une femme de police cambodgienne. C’est possible ou je suis irréaliste?“, a-t-il répondu à quelqu’un qui lui demandait pourquoi il ne pouvait pas “laisser les gens être ce qu’ils veulent“.

Contestant qu’il accepte que Rowling ait fait “des déclarations plutôt indélicates concernant les personnes qui s’identifient différemment“, Cleese a rétorqué avec l’humour: “cela dépend comment je m’identifie aujourd’hui…

Je crains ne pas être très intéressé par les personnes trans“, a-t-il admis lorsqu’on l’a pressé d'”être sincère” sur ses opinions concernant la controverse autour des opinions de J.K. Rowling. “J’espère juste qu’ils sont heureux et que les gens les traitent avec gentillesse“, a-t-il écrit.

En ce moment, je me concentre davantage sur les menaces à la démocratie en Amérique, la corruption rampante au Royaume-Uni, l’effroyable presse britannique, les révélations sur la brutalité policière, la Covid19, l’incompétence du gouvernement britannique, le mépris total de la Chine pour la nécessité d’abandonner les combustibles fossiles, les développements en France entre Macron et les islamistes, le diabète, et la mort récente de plusieurs de mes amis proches“, a-t-il écrit. “Je vous semble insensible?” a-t-il demandé.

John Cleese a ensuit explosé tout le discours progressiste autour de la prétendue “transphobie” avec un exemple pertinent.

Lorsqu’une femme qui a été un homme un jour est en compétition avec des femmes qui ont toujours été des femmes, je pense qu’elle a un avantage, car elle a hérité du corps d’un homme, qui est généralement plus grand et plus fort que celui d’une femme. Cela prouve-t-il une phobie?” a-t-il demandé à ses détracteurs.

Les échanges avec des nervis gauchistes, qui ont stigmatisé John Cleese à plusieurs reprises comme transphobe, ont fait éclater la différence entre le génie de l’humour britannique et les esprits étriqués enfermés dans la religion progressiste.

L’acteur s’est ensuite plaint que les critiques montraient un “manque total de perspectives” ainsi qu’un “manque total de sens de l’humour“, en posant une question rhétorique: “Vous avez déjà entendu une blague de gauche?“.

Source: The Sun/ Twitter

Attentat transphobe: J.K. Rowling rappelle que seules les femmes ont leurs règles

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici