Une ânerie par jour! Aurélien Taché se déclare en faveur de la polygamie

Aurélien Taché / Photo: Capture d'écran YouTube
Aurélien Taché / Photo: Capture d'écran YouTube

Le député Aurélien Taché, ex-PS et ex-LREM devenu l’un des fondateurs d’un groupe Écologie, démocratie, solidarité (EDS) à l’Assemblée, nous a habitués à entendre au moins une ânerie chaque fois qu’il ouvre la bouche. Cette fois, il a fait particulièrement fort…

Aurélien Taché est déjà connu pour avoir, entre autres, applaudi le port du voile islamique par la dirigeante du syndicat étudiant UNEF Myriam Pougetoux et pour avoir mis à égalité ledit port du voile avec celui d’un hypothétique “serre-tête” par les filles catholiques…

Il s’est également dit favorable à ce qu’on “transfère la souveraineté de la France au niveau européen”  et que la France “laisse son siège au conseil de sécurité de l’ONU” à l’Allemagne…

Et l’été dernier, lorsque le gouvernement avait pris des mesures à l’encontre d’une famille bosniaque ayant séquestré et tondu une musulmane de 17 ans accusée d’être amoureuse d’un chrétien serbe, il avait accusé les ministres responsables de “remettre une pièce dans le juke-box de la haine anti-musulmane“…

Mais ça ne lui suffit pas. Ce génie de la pensée tordue s’attaque maintenant à un sujet épineux: la polygamie. Invité cette semaine sur CNews, le député du Val-d’Oise a carrément expliqué qu’il ne fallait pas en faire une montagne, que c’était juste “un mode de vie différent”, et que la République n’avait pas à s’en mêler!

Le parlementaire n’est pas choqué par le fait qu’un homme puisse partager sa vie et son logement avec plusieurs femmes entre lesquelles il peut choisir au gré de ses désirs et de ses fantasmes du moment, et fait mine de s’interroger: “on va maintenant regarder combien il y a de personnes sous la couette?”.

Aurélien Taché explique même qu’il est à ses yeux “étonnant que l’État se mêle de ce genre de choses”, sous prétexte que, conformément à la doxa gauchiste en vigueur depuis des décennies, “La société française est plurielle et diverse”.

L’été dernier justement, à peu près au même moment, FL24 vous avait présenté le cas d’une “famille” polygame africaine installée en France, dont le père avait quatre femmes et… 46 enfants.

Le père en question, auparavant agent d’entretien, déclarait tranquillement qu’il avait “cessé de travailler quand le montant des allocations familiales est devenu suffisant pour nourrir son monde“…

Nous avions calculé que d’après le barème de la Caisse d’Allocations Familiales, ce polygame devait toucher environ 7110,24 euros par mois, soit 85 322,88 euros par an, en récompense de la rude tâche “d’honorer” ses 4 épouses et de les mettre enceintes quasiment en permanence.

C’est manifestement sans espoir, mais il serait bien temps qu’Aurélien Taché comprenne que pour éviter aux contribuables ce genre de fardeau injustifiable, il est largement temps, ne lui en déplaise, de “regarder combien il y a de personnes sous la couette”.

Sources : CNews, Marianne

3 Commentaires

  1. il mériterait d’aller en prison pour avoir dit qu’il était pour la polygamie eux ils ont que le plaisir tandis que les autres qui respectent la loi républicaine vont travailler pour payer des impôts pour des gens qui se moquent de nos valeurs

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici