Positive à la Covid-19, elle participe quand même à une fête: 280 personnes en quarantaine…

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

L’affaire a eu lieu en Suisse. Le 27 juin dernier, une jeune femme de 21 ans, testée positive à la Covid-19, avait néanmoins participé à une fête dans la commune de Granges, alors qu’elle devait rester chez elle jusqu’au 1er juillet.

Pour avoir enfreint les règles d’isolement, elle vient d’être condamnée par la justice. Il faut dire que son “écart” avait valu à 280 personnes de la région de devoir se mettre en quarantaine, par mesure de précaution…

Selon l’édition suisse du quotidien 20 Minutes, une plainte avait été déposée et une enquête ouverte. La jeune Suissesse a été jugée cette semaine: elle a été condamnée à une amende de 1500 francs suisses, soit environ 1387 euros.

La jeune femme a expliqué à l’audience que le service de traçage des contacts avait évoqué une possible sortie avant le terme de son confinement. Mais le ministère public lui a rétorqué qu’elle aurait dû attendre de recevoir une confirmation officielle…

Dans la Confédération helvétique, selon la loi fédérale, le non-respect de l’isolement ou de la quarantaine dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 peut être puni d’une amende pouvant atteindre 5000 francs suisses, soit plus de 4600 euros.

Cette amende peut même être doublée si la justice considère que la violation était intentionnelle. Avec nos pauvres amendes à 135 euros, on pourrait presque croire qu’on a de la chance de vivre en France plutôt qu’en Suisse…

Source: Dernières Nouvelles d’Alsace

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici