L’ambiance terroriste à Kaboul: des tirs de roquettes en pleine ville font au moins huit morts

Attentat à Kaboul / Photo: Twitter
Attentat à Kaboul / Photo: Twitter

Plusieurs roquettes se sont abattues samedi sur Kaboul, faisant au moins huit morts et une trentaine de blessés parmi la population civile, a-t-on appris auprès de responsables des forces de police afghanes.

Le ministère de l’Intérieur a précisé que 14 roquettes avaient été tirées depuis un véhicule contre des quartiers résidentiels de la capitale.

L’un des projectiles est tombé à proximité de l’ambassade iranienne. Le bâtiment a été atteint par plusieurs fragments mais il n’y a pas de victimes, a précisé l’ambassade dans un communiqué.

Cette attaque survient alors que le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, est attendu ce samedi au Qatar pour faire le point sur les négociations amorcées entre le gouvernement afghan et les insurgés talibans.

Les discussions sont au point mort, et la sécurité s’est dégradée en Afghanistan.

Les talibans afghans, en négociation avec le gouvernement afghan et les États-Unis, ont condamné l’attaque dans un communiqué et décliné toute responsabilité.

Au début du mois de novembre, au moins 35 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées par des hommes armés qui ont pris d’assaut le campus de l’université de Kaboul, alors qu’elle accueillait une foire du livre à laquelle participait l’ambassadeur iranien en Afghanistan.

Le mois dernier, l’État islamique a orchestré un attentat-suicide dans un centre éducatif du quartier chiite de Dasht-e-Barchi, tuant 24 enfants et en blessant plus de 100. La filiale de l’État islamique en Afghanistan a déclaré la guerre aux musulmans chiites minoritaires du pays et a organisé des dizaines d’attentats depuis son apparition en 2014.

Source: Reuters

Le bilan du carnage perpétré par l’État islamique à l’université de Kaboul s’est alourdi à 35 morts

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici