Inondations: La Macronie refuse une machine israélienne offerte par Monaco… parce qu’elle n’est pas homologuée

Le Prince Albert II de Monaco/DR
Le Prince Albert II de Monaco/DR

La technologie nommée Watergen, développée en Israël, permet de produire de l’eau potable à partir de l’air. Le dispositif aurait été fort utile dans certains quartiers de la commune de Tende, dans les Alpes-Maritimes, qui sont toujours privés d’eau potable depuis le passage de la tempête Alex, le mois dernier.

En fonction du taux d’humidité dans l’air, à partir d’un minimum de 30 %, cette machine est capable de produire entre 200 et 900 litres d’eau potable par jour. Elle a déjà été utilisée avec succès en Inde, au Sierra Leone, en Colombie, au Vietnam, au Panama, en Russie pendant la Coupe du monde de football, mais aussi lors de l’ouragan Irma en 2017 et des incendies en Californie fin 2018.

La start-up israélienne Watergen, qui a développé cette technologie capable de produire de l’eau à partir de l’air, a même reçu en début d’année le Prix du Produit d’efficacité énergétique 2020 dans la catégorie 2020 Smart Home Mark of Excellence Awards au CES, à Las Vegas, pour son produit GENNY.

Mais lorsque le Prince Albert II de Monaco, qui en a reçu un exemplaire en cadeau de l’Université de Tel Aviv en 2019, a proposé de l’offrir à la France après les inondations catastrophiques causées le mois dernier par le passage de la tempête Alex, il a essuyé un refus pour une raison particulièrement stupide: la machine n’est pas homologuée en France!

Mon intention était de l’offrir aux communes des vallées sinistrées qui ont le plus besoin d’eau potable. Malheureusement, cette machine n’est pas agréée par les services compétents (sic) en France. Elle ne peut donc pas être mise à disposition“, a expliqué Son Altesse à Monaco-Matin.

Nous avons eu une longue discussion avec la préfecture. Sans agrément ni certification, cette machine ne peut pas être déployée. J’en suis navré. Elle nous avait été offerte l’an dernier à la suite d’une conférence au One Monte-Carlo par un résident de la Principauté. J’aimerais bien pouvoir l’offrir, mais je ne le peux pas“, a précisé le Prince Albert.

Monaco avait déjà débloqué quatre millions d’euros pour venir en aide aux habitants des vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya. La tempête Alex a causé d’importantes crues dans le sud de la France et dans le nord de l’Italie début octobre, faisant sept victimes identifiées.

Des travaux pharaoniques, d’un coût d’au moins un milliard d’euros, sont désormais nécessaires pour la reconstruction des routes, des ponts, ainsi que des réseaux d’électricité et… d’eau.

Source: The Times of Israël

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici