Après la France, l’Allemagne osera-t-elle dissoudre la milice d’Erdogan: les “Loups Gris”?

Recep Tayyip Erdogan/DR
Recep Tayyip Erdogan/DR

Après que la France a enfin eu le courage de prononcer la dissolution de la milice turque des “Loups Gris”, des députés allemands ont demandé au gouvernement d’Angela Merkel d’examiner une interdiction de ce bras armé d’Erdogan.

Dans une motion adoptée mercredi 18 novembre par l’ensemble des groupes parlementaires, à l’exception de la droite patriote AfD et de la gauche radicale die Linke, les élus dénoncent un mouvement raciste, antisémite, qui rabaisse en particulier les Arméniens et les Kurdes” et qui “recherche la division de notre société”.

Ils demandent par conséquent au gouvernement “d’examiner avec attention les activités, en particulier en Allemagne” des 11 000 agents de déstabilisation, à la solde du dictateur islamiste de la Turquie. La dissolution des “Loups Gris” pourrait avoir de graves répercussions en Allemagne, qui compte une très forte présence turque sur son territoire.

Connus pour leur activisme violent, les “Loups Gris” ont commencé à faire parler d’eux dans les années 1980 en intimidant et en attaquant sur les campus leurs opposants politiques. Amputé de son bras armé en France, Erdogan a promis de graves représailles, et ne manquera pas d’user des mêmes menaces envers l’Allemagne.

Source: AFP

2 Commentaires

  1. Mais non Merkel ne fera rien contre Erdogan, ne serait-ce que pour emmerder et bloquer Maron!!!!! Non mais qui est le chef!!!!!dans cette Europe pourrie à la botte de l’Allemagne?!!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici