Didier Raoult se dit être la cible “d’un complot très très haut placé, à la fois médical et politique”

Le Professeur Didier Raoult/DR
Le Professeur Didier Raoult/DR

Invité ce mercredi sur CNews, le professeur Raoult s’est dit la cible “d’un complot très très haut placé”. “On m’avait prévenu très tôt. On m’a dit ‘Tu sais, Didier, il va y avoir une plainte au Conseil de l’Ordre des médecins. Il va y avoir une plainte aussi auprès du procureur de la République de Marseille'”, a-t-il révélé.

L’infectiologue marseillais a confié ne pas être “étonné” par la procédures disciplinaire lancée par l’Ordre des médecins à son encontre la semaine dernière. Celle-ci fait suite au dépôt d’une plainte par la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) qui reproche au directeur de l’IHU d’avoir promu l’hydroxychloroquine.

“On a soigné 13 000 personnes, donc je prends avec beaucoup d’ironie le fait qu’on me dise que je ne dis jamais la vérité.”, s’est défendu le spécialiste. Il a ensuite reproché au gouvernement d’avoir mal géré la crise de la Covid-19 et d’en faire “une affaire purement politique”.

Le professeur a également accusé l’exécutif de ne pas “se préoccuper du soin” et d’avoir “une vision qui pense qu’il existe une autorité scientifique qui s’impose au scientifique”. Une autorité avec laquelle Raoult était déjà en conflit, et dont l’hypothèse d’une vengeance contre le scientifique populaire pourrait être à l’origine de cet acharnement.

Source: Le Figaro

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici