La dictature sanitaire nous pourrit la vie! Les chants de Noël en famille dans le collimateur

Joyeux Noël, tableau de Viggo Johansen / Photo: Wikimedia Commons
Joyeux Noël, tableau de Viggo Johansen / Photo: Wikimedia Commons

Les Américains qui organisent des réunion familiales à Noël devraient demander à leurs invités de ne pas chanter lorsqu’ils sont à l’intérieur. Ils devraient qussi protéger leurs animaux domestiques de toute interaction avec des invités, recommandent les autorités sanitaires aux États-Unis.

Ces recommandations ont été incluses dans une liste de directives des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, la plus haute autorité sanitaire américaine, pour “aider à stopper la propagation du coronavirus”, à l’approche des fêtes de fin d’année.

Encouragez les invités à éviter de chanter ou de crier, surtout à l’intérieur. Maintenez les niveaux de musique à un niveau bas pour que les gens n’aient pas à crier ou à parler fort pour être entendus“, a écrit le CDC dans ses directives.

Traitez les animaux de compagnie comme les autres membres de la famille humaine – ne laissez pas les animaux interagir avec des personnes extérieures au foyer“, a-t-il ajouté.

Un tout petit nombre de cas ont été signalés à travers le monde où des animaux domestiques ont contracté le coronavirus après avoir été en contact étroit avec des personnes infectées.

Bien que le risque de propagation du virus par les animaux soit très faible, les gens devraient quand même prendre des précautions, notamment en s’isolant de leurs animaux s’ils tombent malades.

Le CDC avait déjà suggéré aux Américains qui organisent le traditionnel dîner de Thanksgiving de le faire à l’extérieur, si possible.

En plus d’un repas en plein air, le CDC a déclaré que les hôtes devraient limiter le nombre d’invités, briefer leurs invités avant leur arrivée de la façon dont ils devraient se comporter lors de la fête, et limiter le nombre de personnes dans les zones de préparation des aliments.

En France, c’est contre les messes que le gouvernement s’acharne. Alors que la justice a demandé d’organiser une concertation avec les autorités religieuses du pays, Gérald Darmanin envoie les flics contre les fidèles. “Je ne souhaite pas envoyer les policiers et les gendarmes pour verbaliser“, a dit le ministre vendredi, mais “s’il s’agit d’un acte répété, je le ferai dès ce week-end“.

Sources: AP/ CDC

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici