La contrôleuse générale des prisons exige de vider les prisons et les centres de clandestins

La contrôleuse générales des prisons Dominique Simonnot/DR
La contrôleuse générales des prisons Dominique Simonnot/DR

Dominique Simonnot, la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté, a exigé du gouvernement qu’il libère des prisonniers et ferme les centres de rétention administrative sous prétexte de la pandémie de Covid-19. Une politique similaire avait été conduite lors du premier confinement par Nicole Belloubet.

L’ancienne journaliste au Canard Enchaîné a ainsi demandé à Éric Dupond-Moretti une “réduction de la population pénale à un niveau qui ne soit pas supérieur à la capacité d’accueil des établissements” afin d’éviter l’éclosion de “clusters” en prison, qu’elle prétend en augmentation.

Saluant la décision prise au printemps de vider les prisons, elle exige de nouvelles “dispositions allant dans le sens d’une décroissance carcérale”. Autrement dit de libérer d’avantage de détenus.

“Je vous invite à réduire la pratique de la garde à vue en la limitant aux situations objectivement nécessaires” et “dans des locaux où les personnes enfermées peuvent être hébergées individuellement”, réclame également la contrôleuse au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Simonnot s’attaque aussi aux Centres de rétention administrative (CRA), et “recommande vivement que les CRA soient provisoirement fermés ou au moins que leur activité baisse drastiquement”. Autrement dit, de vider ces centres des immigrés clandestins qui y sont retenus en attente de leur expulsion.

Source: AFP

2 Commentaires

  1. Nous sommes vraiment dirigés par des tarés complets, des Covidés du cerveau dans notre pays “La France” renommée l’absurdistan” par une journaliste allemande. Des gens vraiment incencés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici