Ils sont risibles: le show-biz politique parisien pétitionne contre Amazon

Anne Hidalgo / Photo: Flickr
Anne Hidalgo / Photo: Flickr

La politique française est un jardin d’enfants. Après Castex qui nous prend pour des lutins, voici Hidalgo et ses amis bobos qui croient au Père Noël, et qui lui écrivent une pétition anti-Amazon.

“Cher Père Noël, cette année, nous prenons l’engagement d’un #NoëlSansAmazon!”, écrivent Anne Hidalgo, François Morel (ex-Deschiens reconverti dans le gauchisme arrogant),  François Ruffin, Philippe Geluck, Delphine Batho et toute une joyeuse troupe de bobos sans cervelle.

Leur but: pousser la population à haïr Amazon, comme si le géant de la distribution américain était le principal problème en France. Comme si cette entreprise n’était pas une des plus populaires au monde pour la qualité de ses services… la plupart n’ayant strictement rien à avoir avec la vente de livres.

“Face aux “brigands du numérique”, la pétition exige également des lois “qui profitent à notre économie et pas à la fortune délirante de Jeff Bezos” et “surtout, surtout, des dirigeants politiques qui osent lui faire face, qui osent mener la bataille contre ces “adversaires de l’État”, explique Le Monde.

Quand on s’appelle Hidalgo ou Ruffin, parler de “brigands” laisse rêveur. Surtout quand on sait qu’Amazon a créé 10 000 emplois en France. L’ennemi de l’État, c’est bien plutôt la bureaucratie, cette idole des pétitionnaires.

Pendant ce temps, tout comme elle rêve de faire fermer Amazon, la même Hidalgo fait fermer les épiceries. Une vraie socialiste. Y a-t-il pire brigandage que d’empêcher les autres de travailler?

Source: Amazon

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici