Edwy Plenel vous doit 1,4 million d’euros… minimum!

Edwy Plenel
Edwy Plenel

Mediapart, le média d’extrême gauche qui fait la morale à la France entière, vient de se prendre une sérieuse claque de la part du Fisc.

En effet, en 2018, l’État avait grâcié le gang idéologique d’Edwy Plenel pour ses embrouilles fiscales à répétition, mais l’État vient finalement de changer d’avis.

“Le 12 novembre 2020, la Cour administrative d’appel de Paris a rendu un jugement annulant les décisions du tribunal administratif de Paris de mai 2018, favorables à Mediapart”, explique Le Figaro.

“À l’époque, le tribunal administratif de Paris avait donné raison au média en ligne contre l’administration fiscale. Cette dernière avait réclamé le paiement de 3,3 millions d’euros correspondant au différentiel de TVA entre le taux dû au titre de la presse numérique (20%) et celui appliqué par Mediapart de 2,1% qui correspond au taux de TVA réduit dont bénéficie la presse papier. Dès sa création en 2010, Mediapart avait fait de l’égalité de traitement fiscal entre les presses numérique et papier son premier cheval de bataille.” Roi de l’embrouille, Edwy Plenel voulait se faire passer pour un journal papier.

Le Figaro explique toute l’affaire. “L’administration fiscale ne l’entendait pas de cette oreille et, en plus du différentiel, avait condamné Mediapart au paiement d’une pénalité de 1,4 million d’euros pour “manquement délibéré” ou mauvaise foi. Mediapart avait réglé les 3,3 millions d’euros au fisc, mais avait fait appel pour le paiement de la pénalité. En première instance, le tribunal administratif de Paris avait estimé que la pénalité n’était pas due, car l’État était parfaitement au courant de la volonté de Mediapart de bénéficier du taux réduit de la presse papier.” Plenel le magicien avait une nouvelle fois réussi à hypnotiser l’État.

Conclusion? “En juillet 2018, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avait fait appel de la décision auprès de la cour administrative d’appel de Paris. Aujourd’hui, cette dernière estime que Mediapart doit payer la pénalité.” L’État retourne donc sa veste pour la deuxième fois d’affilée. C’est open bar pour les girouettes!

Plenel doit donc 1,4 million à l’État. Pour commencer. Et c’est à vous qu’il les a pris. Le justicier marxiste se retrouve dans le costume des tricheurs fiscaux que son média hait tant…

Source: Le Figaro

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici