Trois clans Roms dressaient leurs enfants à voler et vendaient des femmes au prix “de leurs qualités de voleuses”

Justice. Image d'illustration Photo: Pixabay
Justice. Image d'illustration Photo: Pixabay

Depuis ce lundi, trois clans Roms comparaissent pour “vols” et “traite d’êtres humains” devant la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Il leur est reproché notamment d’avoir contraint leurs enfants à voler, et d’avoir vendu des femmes comme épouses à un prix indexé sur leurs qualités de voleuses.

“Les parents amenaient les enfants pour les cambriolages ou même, comme pour ma cliente, leur donnaient une voiture. Pendant qu’ils volaient, ils étaient téléguidés par leur mère. Elle leur parlait au téléphone”, a expliqué à l’AFP Me Alexandra Vautrin, partie civile dans le dossier.

Dans cette affaire, sa cliente s’est fait voler entre “20 000 et 25 000 euros par trois adolescents de 12, 13 et 15 ans”, dont “l’un était arrivé au volant d’une voiture”, ajoute-t-elle, précisant que les “cambrioleurs avaient tous été interpellés immédiatement”.

Les prévenus sont aussi poursuivis pour “traite d’êtres humains” avec “la vente de leurs épouses”, dont “le prix était fixé en fonction de leurs qualités de voleuse”, a précisé Me Liliane Glock, avocate de quatre prévenus, admettant que “les faits ont été partiellement prouvés”.

Au total, 21 adultes, 13 hommes et 8 femmes, comparaissent dans cette affaire pour des vols en 2012 et 2013 un peu partout en France, notamment en Alsace et dans le Sud, mais aussi en Belgique, en Suisse ou en Allemagne.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici