Pour une fois qu’un fiché S est expulsé… mais c’est un Danois qui voulait bruler des Corans!

Le Coran/Pixabay
Le Coran/Pixabay

Ce mercredi 11 novembre dans l’après-midi, la police française a procédé à l’interpellation de l’avocat danois Rasmus Paludan qui, selon les informations partagées par la représentation diplomatique du Danemark, avait prévu de brûler des exemplaires du Coran le 11 novembre près de l’Arc de Triomphe.

Un complice devait le filmer et diffuser la séquence sur sa chaîne YouTube.  Il était ensuite censé repartir par le premier vol pour Copenhague, à bord duquel un siège lui était effectivement réservé.

Dirigeant d’un parti politique qu’il a fondé en 2017, Rasmus Paludan est coutumier d’incendier le Coran “parfois enrobé de bacon” dans des quartiers “populaires“. En septembre dernier, il avait participé à un autodafé du Coran à Malmö, en Suède, qui avait entrainé “de graves troubles à l’ordre public“.

Il avait apparemment prévu d’aller également mettre le feu à des exemplaires du Coran à Molenbeek, arrondissement de Bruxelles connu pour sa très importante population musulmane, puis de continuer en Allemagne.

Il a été interpellé vers 14h30 par les forces de l’ordre qui lui ont aussitôt signifié son interdiction administrative de séjourner en France, une décision préfectorale prise la veille.

Rasmus Paludan, 38 ans, était déjà fiché S en France, pour “appartenance à l’extrême droite radicale“. Ce qui prouve qu’à peine arrivé, un fiché S peut être expulsé… et si on s’en inspirait pour expulser des milliers d’autres fichés S bien plus radicalisés, et capables de bien pire que de bruler un livre, même avec du bacon?

Source: Le Point

VIDEO. Les émeutes à Malmö après la profanation du coran: “voitures et barricades en feu”

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici