Un membre du Conseil supérieur de la magistrature mis en examen pour agressions sexuelles dans le métro

Jean Cabannes/DR
Jean Cabannes/DR

Jean Cabannes, 65 ans, haut fonctionnaire et membre du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a été mis en examen pour plusieurs agressions sexuelles. “Il avait un profil de prédateur et ne restait dans un wagon que lorsqu’il avait trouvé une proie”, décrivent les enquêteurs. Une culpabilité qui ne fait aucun doute.

Issu d’une grande famille de juristes, puisque son père — portant les mêmes nom et prénom — était membre du Conseil constitutionnel, cet ancien directeur de cabinet du président du Sénat, chargé de nommer et juger les magistrats, a été arrêté en mai dernier pour avoir agressé ses victimes dans des transports en commun.

“Il a été mis en examen un mois plus tôt, le 19 mai, pour quatre agressions sexuelles et placé sous contrôle judiciaire”, confirme une source judiciaire. Sa dernière agression sexuelle remonterait au 5 février 2020, sur une jeune femme de 19 ans.

Des commerçants finissent par identifier l’agresseur. Le 18 mai, cet homme marié est placé en garde à vue mais nie les faits. Sa présence avérée lors des agressions ne serait “qu’une coïncidence.” “Il a changé de version à plusieurs reprises, à mesure que de nouvelles preuves lui étaient présentées”, indique une source proche du dossier.

Les enquêteurs découvrent sur son ordinateur et son téléphone des recherches équivoques: “exhib train”, “peloter” et des informations sur le harcèlement de rue et les sanctions pénales encourues. Des fichiers représentant des femmes dans les transports en commun et sur la voie publique sont aussi exhumés par les enquêteurs.

Source: Le Parisien

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici