Twitter, Facebook et Youtube censurent un leader pro-Trump trop influent

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Ex-conseiller de la Maison Blanche, Steve Bannon est, avec Michael Pompeo et Donald Trump, un de ces conservateurs  américains qui ne mâchent pas leurs mots. Il déclarait récemment au sujet des démocrates de Joe Biden: “Ils veulent la mort de notre économie et la destruction du style de vie américain.”

Des propos que la gauche mondiale ne veut plus laisser passer. A fortiori quand Bannon prend un malin plaisir, en relayant les soupçons de fraude sur les réseaux sociaux, à remettre en cause l’élection de Joe Biden. Après Twitter et Youtube, c’est donc Facebook qui a décidé de punir Bannon.

Facebook a lancé une grande offensive contre le réseau en ligne de Steve Bannon, extrêmement influent chez les républicains grâce à plusieurs canaux online: sites, podcasts, émissions et forums. Ces derniers jours, il a fait campagne pour annoncer que Joe Biden n’avait pas remporté l’élection américaine du 3 novembre, en raison de soupçons de fraudes massives. Il le paye cash.

L’énorme réseau online de Steve Bannon s’appuyait, entre autres, sur sept pages Facebook, dont les noms relayaient des slogans conservateurs, et comptant 2 millions et demi d’abonnés. Facebook les a désactivées. Les pages censurées s’appelaient, par exemple, “Valeurs Conservatrices”, “Les Invaincus”Trump en guerre”. Pas du tout le genre de beauté des techno-gauchistes qui possèdent les réseaux sociaux, et rêvent de faire taire une bonne fois pour toutes la vraie droite.

La page Facebook de Steve Bannon restait encore disponible le 10 novembre. Mais aucun message n’y a été publié depuis le 7 novembre: elle est, elle aussi censurée.

Si ces grandes manœuvres castratrices des géants du Net contre la droite mondiale vous révulsent, réagissez en vous abonnant gratuitement à FL24. La liberté d’expression et l’information sans masques sont nos combats, donc les vôtres.

Sources: Fox News, Le Monde

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici