“C’est moi qui ai la plus grosse.” Poutine promet un vaccin 2% plus efficace que l’américain

Vladimir Poutine à cheval/Twitter
Vladimir Poutine à cheval/Twitter

Dès le lendemain de l’annonce des laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech, qui revendiquent avoir développé un vaccin efficace, selon eux à 90% contre la Covid-19, la Russie a assuré aujourd’hui avoir mis au point un vaccin efficace à 92%, une annonce dont le but est de damer le pion à l’Occident.

Alors que la Russie s’est montrée jusqu’ici très avare concernant la documentation scientifique de ce vaccin vanté par Vladimir Poutine, les créateurs du Spoutnik-V, actuellement en phase 3 d’essais cliniques, ont assuré que la recherche sera publiée sous peu “dans une des principales revues médicales au monde et évaluée par des pairs”.

Après avoir perdu les nombreux défis face aux États-Unis comme la course à l’espace, ou encore la ruineuse course à l’armement, la Russie est bien déterminée à prendre sa revanche sur la course au vaccin. Avant même des essais cliniques à grande échelle, Poutine avait annoncé dès août l’efficacité de Spoutnik-V.

Une annonce qui avait suscité une saine méfiance de la communauté scientifique internationale, qui alertait sur le fait que cela risquait d’être simplement de l’esbrouffe géopolitique, comme le Kremlin en est coutumier.

La vérité scientifique importe moins pour Poutine que de montrer “qu’il a la plus grosse”. Poussé par sa vanité, il y a tout à craindre que si le vaccin américain avait eu une efficacité de 100%, la Russie n’aurait pas hésité à revendiquer 101% d’efficacité. Mais contre l’orgueil du dirigeant russe, il n’existe encore aucun vaccin.

Source: AFP

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici