Une nouvelle mutation du Coronavirus découverte au Danemark: une menace mondiale?

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

La mutation du Coronavirus découverte chez le vison au Danemark pourrait déclencher une nouvelle vague de la maladie dans le pays, avertissent les scientifiques.

Les autorités du Danemark, le plus grand producteur mondial de fourrures de vison, ont déclaré que cinq cas de la nouvelle souche du virus avaient été enregistrés dans des élevages de visons et douze cas chez l’homme.

La mutation a montré une sensibilité réduite aux anticorps, ce qui signifie qu’elle pourrait potentiellement rendre un vaccin COVID-19 moins efficace, ont déclaré les experts.

Le pire scénario est que nous commencions une nouvelle pandémie au Danemark“, a déclaré le professeur Kare Molbak, expert en vaccins et directeur des maladies infectieuses à l’Institut national du sérum du Danemark.

Il y a un risque pour que ce virus muté soit si différent des autres que nous devions mettre de nouvelles choses dans un vaccin et que, par conséquent, [la mutation] nous ramène au point de départ dans le monde entier“.

La nation scandinave a annoncé mercredi qu’elle allait abattre toute sa population de visons, qui compte jusqu’à 17 millions d’individus, en raison de la nouvelle souche du virus.

Nous avons une grande responsabilité envers notre propre population, mais avec la mutation qui a été trouvée, nous avons une responsabilité encore plus grande pour le reste du monde également“, a déclaré le Premier ministre, Mette Frederiksen, lors d’une conférence de presse.

Des foyers dans les élevages de visons persistent dans le pays malgré les efforts répétés d’extermination des animaux infectés depuis le mois de juin.

La police, l’armée et la garde nationale danoises seront déployées pour accélérer le processus d’abattage, a déclaré Mette Frederiksen.

En France, le député macroniste des Alpes-Maritimes Loïc Dombreval, vétérinaire de profession, exige la fermeture des quatre élevages existants “en raison de risques de transmission d’une nouvelle forme de Covid-19“.

Ainsi, le Coronavius s’avère être un allié de poids des écolos qui réclament l’interdiction pure et simple des élevages d’animaux à fourrure.

Sources : Guardian/ Le Parisien

2 Commentaires

  1. […] directive a été donnée après que les autorités aient trouvé une version mutée de CoviD-19 dans des fermes à fourrure et des usines. Cette souche pourrait affaiblir l’efficacité des […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici