Le terroriste islamiste de Vienne identifié: il a annoncé l’attentat le jour même sur Instagram

Terroriste de Vienne / Photo: Capture d'écran
Terroriste de Vienne / Photo: Capture d'écran

L’attentat islamiste de Vienne de ce lundi soir est sans doute le plus important en Europe depuis celui de Bruxelles en 2016 et ceux de Paris en 2015 et 2016. Selon les dernières informations, le principal suspect, un Albanais de 20 ans, a annoncé le passage à l’acte sur Instagram.

Les services de sécurité autrichiens vérifient actuellement si le compte Instagram, désormais fermé, de l’islamiste en question montre l’un des assassins qui a tiré sur plusieurs personnes avec un fusil d’assaut à Vienne lundi soir.

Une photo montre l’un des terroristes présumés avec un fusil d’assaut Zastava M70, un pistolet et une machette. Cela correspond aux images de l’un des assaillants de Vienne qui portait également un fusil d’assaut, un pistolet et une machette.

Le terroriste présumé a écrit sur Instagram: “Je donne la Bayah à Amirul Mumineen, Abu Ibrahim al-Hashimi al-Qurayshi“. La formule fait partie d’un serment de loyauté envers le chef de l’État islamique. Les partisans de l’organisation enregistrent des vidéos similaires avec le serment d’allégeance avant les attaques afin que le groupe terroriste puisse plus tard revendiquer les actes.

L’assassin a publié une photo avec le mot «Baqiyah» peu avant le crime. Il a mis le mot avec des cartouches de petit et de gros calibre. Le mot fait partie d’une expression islamique populaire pour désigner “les guerriers de Dieu”. Sur d’autres photos, l’agresseur se montre avec une barbe et une cagoule noire.

Apparemment, le suspect avait envoyé une vidéo à deux de ses connaissances le même jour, accompagnée des séquences de l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo en 2015. La question de savoir si les destinataires du message étaient ses complices.

Le rédacteur en chef de l’hebdomadaire viennois Falter, Florian Klenk, dévoile son identité: “Son nom est Kurtin S., né en 2000, âgé de 20 ans, il est né et a grandi à Vienne et a des racines albanaises. Ses parents viennent de Macédoine du Nord et sont discrets en matière d’islamisme.” La Macédoine du Nord, cette ancienne une république ex-yougoslave, indépendante depuis 1991, compte une importante minorité albanaise.

Kurtin S. était fiché par les services autrichiens car il faisait partie des quelque 90 islamistes autrichiens qui voulaient se rendre en Syrie pour le djihad dans les rangs de l’Etat islamique. Il a été empêché de partir en juillet.

Source: Blick/ Twitter

Attentats à Vienne: FL24 vous donne la clé pour tout comprendre

4 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici