A-t-il enfin compris? Macron dénonce “la volonté de nos ennemis de s’attaquer à ce qu’est l’Europe”

Emmanuel Macron/DR
Emmanuel Macron/DR

Après la France, c’est désormais l’Autriche qui a été frappée cette nuit par des attaques djihadistes, qui ont ciblé six lieux du centre-ville de Vienne, tuant quatre personnes. Emmanuel Macron s’est rendu ce matin à l’ambassade d’Autriche, pour affirmer le soutien de la France face au terrorisme islamique.

“Je pense que cette attaque n’a rien d’innocent. Elle dit la volonté de nos ennemis de s’attaquer à ce qu’est l’Europe, cette terre de liberté, de culture, de valeurs, et donc nous ne céderons rien”, a martelé le président de la République, qui a été le premier dirigeant européen à témoigner son soutien au pays ami.

Macron a également rappelé à quel point Vienne était une “ville de culture d’émancipation”, et qu’elle représente “l’incarnation même de nos valeurs”. Comme l’attestent ces déclarations, le président français semble saisir enfin ce qui est véritablement visé par les djihadistes.

Depuis la décapitation de Samuel Paty, Emmanuel Macron et une grande partie de la société française, qui a contribué à son élection, semble avoir cessé de fermer les yeux devant le péril porté par l’islam, et comprend désormais que c’est le fondement de notre société qui est attaqué: sa nature.

Mais si Macron et ses électeurs ont enfin compris que ce qui nourrissait le danger, était l’islam et l’immigration massive, ils ne sont toujours pas prêts à prendre les mesures qui s’imposent, pour protéger véritablement l’ensemble de l’Europe visée par le djihad.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici