Au Québec, un Halloween sanglant: deux personnes tuées à l’épée par un homme vêtu d’un costume médiéval

Deux personnes ont été tuées et cinq autres blessées après avoir été poignardées tôt dimanche matin lors d’une attaque près de la colline du Parlement, à Québec. L’auteur présumé de l’attentat, vêtu d’un costume médiéval, a été arrêté et est maintenant en détention, a déclaré la police canadienne.

Les attaques ont eu lieu dans le quartier historique du Vieux-Québec, la capitale de la province francophone du Canada, près de la colline du Parlement, à Québec.

Le suspect arrêté par la police, un homme d’une vingtaine d’années, était armé d’une épée et habillé avec des “vêtements médiévaux”, a déclaré le porte-parole de la police de Québec, Étienne Doyon, lors d’un point de presse.

Selon le journal québécois Le Soleil, qui cite trois témoins de la scène, l’assaillant aurait ”égorgé” sa première victime près du Château Frontenac et il y avait “beaucoup de sang”.

L’homme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été arrêté peu avant 1h du matin et a été transporté à l’hôpital pour subir des examens.

La police n’a pas avancé de motif pour les attaques et décrit le suspect comme un homme d’une vingtaine d’années. La police a formellement identifié le suspect mais n’a pas encore communiqué son identité au public.

Il s’agit d’un homme habillé de façon médiévale, qui portait une épée avec lui. Ce sont des blessures qui ont été faites à l’arme blanche. C’est tout ce qu’on peut dire pour l’instant“, a déclaré la police..

Après l’arrestation, la police a tweeté: “Nous demandons aux citoyens de Québec de rester à l’intérieur avec les portes fermées à clé parce qu’une enquête est toujours en cours.”

Sources : AP/ Twitter/ Radio Canada

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici