Mars libre! La future colonie d’Elon Musk sur la planète rouge ne reconnaîtra aucune loi terrestre

Elon Musk / Photo: Flickr
Elon Musk / Photo: Flickr

Elon Musk, le patron de Tesla et de Space X, veut coloniser Mars. Cependant, la colonie prévue sur la planète rouge ne sera pas dirigée par un “gouvernement basé sur la Terre”, mais adhérera plutôt à ses propres “principes d’autonomie”.

La mission SpaceX Mars d’Elon Musk, censée utiliser un réseaux de satellites pour fournir une connexion internet pour la création d’une ville autonome sur la planète, ne sera pas obligée de reconnaître le droit international, selon les termes de service du projet internet Starlink de SpaceX.

Pour les services fournis sur Mars, ou en transit vers Mars via un vaisseau spatial ou un autre vaisseau de colonisation, les parties reconnaissent que Mars est une planète libre et qu’aucun gouvernement basé sur Terre n’a d’autorité ou de souveraineté sur les activités martiennes“, indique la section sur le droit applicable.

Au lieu de cela, les différends “seront réglés par des principes d’autonomie, établis de bonne foi, au moment de la colonisation martienne“, note-t-elle.

Toutefois, les conditions de service indiquent que les Terriens qui utilisent Internet sur la Lune doivent respecter les lois de l’État de Californie.

En début de semaine, SpaceX a annoncé son intention de faire payer 99 dollars par mois pour une version test du projet Internet Starlink sur la Terre, tout en admettant qu’elle sera probablement irrégulière au début.

La date de lancement de ce projet n’a pas encore été fixée, mais Elon Musk a révélé quelques détails à ce sujet lors d’une conférence la semaine dernière.

Cela pourrait vraiment se résumer à dire que nous allons créer une ville autonome sur Mars avant ou après la Troisième Guerre mondiale“, a-t-il déclaré lors de la réunion annuelle de la Mars Society.

La probabilité d’après est faible, donc nous devrions essayer de rendre la ville autonome avant toute éventuelle troisième guerre mondiale“, a-t-il plaisanté.

Source: AP

Il suffirait de 110 humains pour lancer une nouvelle civilisation sur Mars

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici