Les ventes d’armes aux États-Unis explosent! La pandémie, le confinement, les émeutes Black Lives Matter…

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Les ventes d’armes aux États-Unis atteignent des niveaux records, en 2020, une année marquée par la pandémie du Coronavirus et des troubles civils généralisés. Les Américains ont acheté plus d’armes que jamais auparavant, selon de nouvelles recherches.

De janvier à septembre, les Américains ont acheté un nombre record de 16,7 millions d’armes à feu, selon les données fournies par le cabinet de recherche Small Arms Analytics and Forecasting.

Jurgen Brauer, l’analyste en chef de la société, a déclaré que ce total dépasse le précédent record annuel établi en 2016, l’année de la dernière élection présidentielle, où 16,6 millions d’armes ont été vendues.

Les ventes d’armes à feu sont en hausse de 66% par rapport à la période de septembre 2019 à septembre 2020, selon les estimations basées sur des données brutes tirées du fichier d’armes à feu du FBI, le National Instant Criminal Background Check System (NICS).

Les augmentations des ventes d’armes à feu en août et septembre de cette année sont cependant les plus faibles depuis mars de cette année, lorsque les Américains avaient à affronter la menace nouvelle et inconnue de la pandémie de Coronavirus qui a provoqué des confinements dans différents États.

Les ventes ont atteint un sommet en mars 2020, avec un record de 2,3 millions de vérifications d’antécédents effectuées par le NICS pour une vente d’armes à feu.

Ce sont les armes de poing, plus discrètes et plus facilement maniables que les acheteurs plébiscitent. “Les ventes d’armes de poing continuent à dépasser largement les ventes d’armes d’épaule“, selon les données du cabinet Small Arms Analytics.

L’augmentation des ventes d’armes à feu en 2020 a été largement due à des premiers acheteurs d’armes, selon la National Shooting Sports Foundation, une association professionnelle de l’industrie des armes à feu.

Pas moins de 5 millions d’Américains ont franchi le pas et acheté une arme à feu pour la toute première fois au cours des sept premiers mois de 2020, ce qui équivaut à 40% des ventes, y compris dans les États de gauche, comme la Californie ou New York, avec une législation anti-armes très stricte et une population largement hostile à la libre circulation des armes à feu.

Les enquêtes ont révélé que 58% des achats d’armes à feu concernaient des Noirs, ce qui représente la plus forte augmentation de tous les groupes ethniques. Quant aux femmes, elles représentent 40% des premiers achats d’armes à feu.

Source: NAR/ AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici