Les 3/4 des Français ne font plus confiance au gouvernement contre le terrorisme

Emmanuel Macron / Photo: Wikimedia Commons
Emmanuel Macron / Photo: Wikimedia Commons

Réalisé après la décapitation de Samuel Paty mais avant l’attentat de Notre-Dame de Nice, le dernier baromètre sécurité Fiducial/Odoxa publié hier par  Le Figaro montre que les 3/4 des Français ont perdu toute confiance dans le gouvernement face au terrorisme.

Désormais, seulement 26% de nos concitoyens font encore confiance aux autorités pour les protéger. Ce chiffre représente une spectaculaire baisse  de 18 points depuis le mois de juillet. Pire encore, la baisse est de 7 points en une semaine.

La confiance s’était déjà fragilisée depuis cet été, passant de 44% au mois de juillet à 33% au 15 octobre, ce qui fait dire aux auteurs du baromètre qu'”En ce mois d’octobre, le crédit relatif du gouvernement sur la question terroriste s’effondre totalement”.

Toujours selon ce même sondage, réalisé quelques jours avant l’attentat de Nice, 57% de nos compatriotes estimaient que les forces de l’ordre étaient “insuffisamment présentes et visibles devant les lieux de cultes”.

Alors que de sourdes menaces pèsent sur les fêtes de la Toussaint et que la rentrée des classes se fera sous haute tension lundi, les Français réclament impérieusement la protection de l’État et se révoltent face à son apparente impuissance.

L’annonce du déploiement de quelque 4000 militaires de l’opération Sentinelle en renfort autour des lieux de culte et des cimetières suffira-t-elle à les rassurer?

Source: Le Figaro

2 Commentaires

  1. Le 3/4 des Français ont perdu confiance sur la gestion du terrorisme ? Bah moi je dirais plutôt, qu’il y a minimum 80% de mécontents quant à sa politique. A avoir totalement perdu confiance pour l’ensemble de sa politique totalement néfaste. Exécrable et dictatoriale pour une grande majorité de la population et envers l’économie du pays qui s’avère être un véritable désastre sur tous les plans. pour ce qui est de dire que les français ont perdu confiance. Perdu pour ceux qui ont malheureusement voté pour ce véritable mécréant. Quant aux autres Français dont je fais parti, nous ne lui avons accordé aucune confiance dès le départ. Il suffisait d’analyser sa politique déjà détestable dans le gouvernement de Manuel Valls, déjà lui même détesté.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici