L’agression par balles d’un prêtre orthodoxe à Lyon: un suspect “de type méditerranéen” interpellé

Un suspect a été arrêté samedi quelques heures après l’agression d’un prêtre orthodoxe blessé par balles à Lyon devant son église. Les enquêteurs ne privilégient à ce stade aucune hypothèse sur ses motivations.

Rien ne permet dans l’immédiat d’affirmer que le suspect interpellé et placé en garde à vue est bien l’agresseur, a-t-on précisé de même source. Le suspect “de type méditerranéen” correspondant au signalement a été arrêté dans le IIIe arrondissement voisin.

Le prêtre, de nationalité grecque, était en train de fermer les portes de l’église de l’Assomption vers 16h, dans le VIIe arrondissement de Lyon, lorsqu’il a été visé par deux coups de feu. Atteint au foie, il a reçu les premiers soins d’urgence sur place avant d’être hospitalisé et son pronostic vital est engagé.

Une information judiciaire a été ouverte pour tentative d’assassinat, mais aucune hypothèse n’est privilégiée à ce stade sur le mobile, a précisé le parquet de Lyon, tout en disant rester “en contact étroit” avec le parquet national antiterroriste.

Le ministère de l’Intérieur a activé une cellule de crise, a annoncé de son côté le Premier ministre, Jean Castex, en déplacement à Saint-Étienne-du-Rouvray, où un prêtre catholique, Jacque Hamel, avait été égorgé par deux musulmans dans son église en 2016.

Annonçant qu’il rentrait en urgence à Paris, Jean Castex a affirmé “l’entière détermination du gouvernement et de la République pour permettre à tous et à chacun de pratiquer son culte en toute sécurité et en toute liberté“.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici