Devenu islamiste, un ado de 16 ans attaque les policiers au cocktail Molotov et au couteau

Vitaly Antipov / Source: Facebook
Vitaly Antipov / Source: Facebook

Vendredi, les autorités russes ont abattu un adolescent qui a lancé des cocktails Molotov sur un poste de police et poignardé un policier, tout en traitant les policiers d'”ennemis d’Allah” et d'”infidèles”.

Les faits se sont déroulés dans la ville de Kukmor, en République du Tatarstan, à 700 kilomètres à l’est de Moscou, une république autonome de la fédération de Russie, située sur le bassin de la Volga et peuplée principalement de musulmans.

Un ado de 16 ans, identifié par les médias locaux comme Vitaly Antipov, a lancé au moins deux cocktails Molotov sur le parking du poste de police peu après minuit. En attaquant la police, il a crié: “Dieu me sauvera, tous les infidèles, Allah Akbar.”

Poursuivi par la police, il a résisté et attaqué les fonctionnaires avec un couteau, en blessant l’un d’eux, avant que les agents n’ouvrent le feu, tuant l’assaillant sur place.

Le père d’Antipov a déclaré aux enquêteurs qu’après le divorce d’avec sa femme, Vitaly s’est rapidement tourné vers l’islam, bien qu’en 2018 il se disait athée. Le fils a ensuite tenté de convertir à l’islam son père et rêvait de déménager en Arabie saoudite.

La mère du garçon, Zemfira Antipov, de nationalité tatare, a commencé à emmener Vitaly à la mosquée Yanaul en Bachkirie, où ils auraient pu être recrutés par les radicaux, selon le père. Il affirme avoir signalé à la police la radicalisation de son ex-femme.

Le père a déclaré que l’adolescent a commencé à se considérer comme un aîné de la famille et, conformément à la charia, a trouvé de nouveaux hommes pour sa mère. Le nouveau compagnon de Zemfira, Marat Zaliev, ayant dans le passé purgé une peine de prison pour terrorisme.

Vitaly a téléphoné à son père quelques jours avant l’attaque pour lui parler du Coran, l’exhorter de nouveau à embrasser l’islam, se vantant d’être respecté pour sa religiosité. L’adolescent a étudié l’arabe, a déclaré que le monde devait être soumis à l’islam et que le Tatarstan islamisé se séparerait de la Russie.

La mère de Vitaly, Zemfira, est considérée comme une complice potentielle de l’attaque. Interrogée par les enquêteurs, son témoignage a été vérifié sur un détecteur de mensonges.

Lors de la perquisition dans l’appartement, un ordinateur portable, un ordinateur de bureau, un pistolet à air comprimé, de la littérature religieuse, ainsi que des bouteilles avec une substance blanche non identifiée ont été saisis. Les enquêteurs ont retrouvé les mêmes bouteilles dans l’appartement du beau-père islamiste de Vitaly. La substance a été envoyée pour analyse.

Les services russes ont déclaré qu’il y a aucun lien entre “l’acte criminel au Tatarstan” et l’attaque barbare au couteau à l’église Notre-Dame Nice, en France.

Source: SAV

5 Commentaires

  1. Et les islamogauchistes vont bien sûr nous expliquer que ce n’est pas l’islam qui l’a rendu islamiste.

    Ainsi, même si l’islam n’existait pas, il y aurait quand même des tueurs islamistes, des “déséquilibrés” criant “Allah ouakbar, je tue les kouffars pour plaire à Allah”, car les deux n’ont strictement aucun lien entre eux

    D’ailleurs, la plupart des soi-disant terroristes islamistes n’avaient jamais entendu parler de l’islam, ils étaient tous chrétiens, bouddhistes, athées, suédois ou martiens, et ne connaissaient même pas ni Mahomet ni le coran.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici