Une guerre civile aux Etats-Unis après la présidentielle? Walmart retire les armes de ses rayons

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Walmart, la principale chaîne des supermarchés américaine, qui propose à la vente des armes à feu dans environ la moitié de ses 4700 magasins, a décidé de  les retirer temporairement des rayons. Les clients peuvent toujours acheter des armes et des munitions sur demande, dans les magasins où elles sont normalement disponibles.

Nous avons été témoins de quelques troubles civils isolés, et comme nous l’avons fait à plusieurs reprises au cours des dernières années, nous avons retiré nos armes à feu et nos munitions de l’espace de vente par précaution pour la sécurité de nos associés et de nos clients“, a déclaré un porte-parole de Walmart dans un communiqué.

Cette décision intervient alors que Philadelphie est confrontée depuis plusieurs jours à des pillages et des émeutes quotidiennes de type Black Lives Matter suite à la mort d’un jeune Noir neutralisé par la police parce qu’il a refusé de jeter son arme.

Elle intervient également dans un contexte de l’élection présidentielle du 3 novembre prochain et une crainte des troubles possibles, en particulier si les résultats restent non concluants dans l’immédiat, Trump et Biden arrivant coude-à-coude.

Walmart avait déjà retiré des armes et des munitions de ses rayons après l’affaire George Floyd, qui a provoqué des émeutes dans tout le pays et le pillage de plusieurs de ses magasins.

Même si Walmart a progressivement réduit les ventes d’armes à feu, il reste cependant un important fournisseur d’armes dans le pays où le droit de port arme respecté est profondément encré dans la mentalité.

Walmart a cessé de vendre des armes d’assaut comme le AR-15 en 2015. Elle a également relevé l’âge minimum pour acheter une arme dans ses magasins en 2018, le faisant passer de 18 à 21 ans.

Walmart a ajouté jeudi que “nous ne vendons des armes à feu que dans environ la moitié de nos magasins, principalement là où il y a une grande concentration de chasseurs et de personnes pratiquant le tir sportif“.

Le niveau de tensions dans le pays, envenimées par de violents groupes et mouvements tels que Black Lives Matter ou Antifa, est tellement exacerbé que des analystes s’attendent à une possibile évolution des manifestations en émeutes, voire en affrontement entre les partisans de deux candidats présidentiels si le résultat de l’élection du 3 novembre ne sera pas immédiatement tranchante.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici