“L’islamophobie ne tue que ceux qui en sont accusés” lâche l’eurodéputé Bellamy

François-Xavier Bellamy/DR
François-Xavier Bellamy/DR

François-Xavier Bellamy s’en inquiétait déjà, quelques jours après la décapitation de Samuel Paty par un réfugié tchétchène de 18 ans. La liberté d’expression “sera de plus en plus (menacée)” par “la peur qu’installent ces attentats répétés”, alertait-il déjà dans le Point.

Au lendemain de l’attentat de Nice, le chef des eurodéputés Les Républicains (LR) a renouvelé son avertissement, en alertant sur l’accusation d’“islamophobie”, véritable arme des islamistes au détriment de la liberté d’expression. “La liberté d’expression doit être totale” défend Bellamy face à la terreur imposée par l’accusation d’islamophobie.,

“L’islamophobie est un concept dangereux qui voudrait réinstaurer le délit de blasphème”, a averti l’élu sur Sud Radio ce vendredi. Or, “il n’y a pas de droit à ne pas être offensé”, explique-t-il, rappelant que “la liberté d’expression doit être totale”, y compris la liberté de caricaturer.

“Ne faisons pas l’amalgame entre celui qui dessine et celui qui tue. (…) L’islamophobie ne tue aujourd’hui que ceux qui en sont accusés”, éclaire François-Xavier Bellamy.

“Il faut défendre la liberté d’expression, même quand elle choque, même dans ses excès, contre tous ceux qui voudraient nous réduire au silence par la violence”, martèle-t-il. Une position claire, qui tranche avec la dhimmitude affichée par l’Église, comme celle de l’archevêque de Toulouse qui a accusé la liberté d’être le problème.

Source: Le Figaro

2 Commentaires

  1. Punaise !!! ils sont tous autant Covidés du cerveau dans cette république et gouvernement de ripoux. Désolé pour R majuscule de république mais les mécréants qui la dirige ne mérite pas du tout qu’on leur écrive république avec une initiale majuscule

  2. L’archevêque de Toulouse est encore un de ces imbéciles qui font un calcul stupide : en défendant l’islam contre le blasphème, il pense ainsi pouvoir le faire interdire du même coup contre l’Église.

    Sans comprendre que si on ne combat pas les musulmans, on leur permet de poursuivre leur expansion, et à terme ils les élimineront lui et son Église.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici