“Les dés sont pipés.” En empêchant les petits de travailler, l’État avantage les gros

Emmanuel Macron/Twitter
Emmanuel Macron/Twitter

“Je fais 1,20 m et 16 kg. Les gendarmes sont plus forts que moi. Je ne vais pas me battre avec eux. S’ils veulent me déloger, ils le feront”, déplore Frédéric Le Fave, le patron d’un magasin JouéClub à Ploumagoar, dans les Côtes d’Armor, qui a tenté d’ouvrir ce vendredi matin, malgré l’interdiction du reconfinement.

Depuis 9h30, les gendarmes interdisent l’entrée aux clients du magasin. La veille, le chef d’entreprise avait annoncé s’opposer aux restrictions de libertés. “C’est l’injustice que je dénonce. Les dés sont pipés. Les sites marchands sur internet et les hypermarchés ont le doit de vendre. Pas moi”, s’insurge le commerçant.

Venu apporter “son soutien moral”, le maire de la commune, Yannick Échevest ajoute: “Je comprends son désarroi. D’autant qu’en laissant la grande distribution vendre des jouets, cela va concentrer un maximum de gens sur un minimum d’espace”, relève l’édile.

Frédéric Le Fave, qui réalise 60% de son chiffre d’affaires en novembre et décembre et qui prévoit entre 200 000€ et 250 000€ de pertes potentielles, va quand même tenter de faire face à la situation avec ses six salariés.

“Nous allons mettre en place un drive. Les clients pourront venir chercher leurs colis après avoir commandé à distance. Je vais aussi voir si je peux installer un barnum devant le magasin”, se démène le patron de JouéClub, qui sait que rien ne remplacera l’ouverture du magasin: “Au mieux, nous allons réaliser 20% à 30% de notre chiffre habituel”.

Source: Le Télégramme

2 Commentaires

  1. Nous avons vraiment à faire des trous du culs de l’Etat et du gouvernement. Pourquoi toujours favoriser les grandes surfaces et laisser mourir les petits commerces?
    Il y a vraiment une volonté de nous faire aller dans la promiscuité des grandes surfaces et soumettent au port du masque obligatoire, souvent prolongé et au contact de beaucoup plus de monde, donc plus de risques d’être contaminés. Ce qui ressemble à un geste prémédité et délibéré de vouloir bien plus de victimes. On a beau appliquer tous les gestes d’hygiène. Mais l’hygiène y reste malgré tout discutable:
    1° il y en a/aura toujours qui ne se lave pas les mains, qu’ils soient ou non passés par les toilettes avant. 2° & 3°) La propreté des chariots et des paniers sont souvent très discutables, les paniers en particulier alors qu’ils nous exigent le port du masque pour une durée souvent bien plus longue et désagréable. Pour peu qu’ils aient une politique commerciale de déménageurs permanents comme chez nous au Auchan M7 d’Avignon sud. Ce n’est plus de la précaution sanitaire que font nos incompétents et gros nuls de politocards mais bien de la discrimination vis à vis des petits commerces pour privilégier toujours plus les plus gros. Il serait donc judiciable que les consommateurs boycottent bien plus justement ces GMS/GMS Culturelles, et en PARTICULIER les sites de commande en ligne comme Amazon, EBay et bien d’autres. Ces sites de milliardaires voire billiardaires ont doublé et même triplé leurs chiffres d’affaires. Alors que ce sont justement ces multinationales, très grosses entreprises qui contribuent à la politique du confinement et ne paient pas d’impôts à l’Etat français

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici