À Montpellier, un homme en garde à vue pour avoir menacé Zineb El-Rhazoui

Zineb El Rhazoui / Photo: Wikimedia Commons
Zineb El Rhazoui / Photo: Wikimedia Commons

L’affaire remonte à un an: invitée de CNews en novembre 2019, Zineb El Rhazoui avait déclaré à l’antenne que, en cas de guet-apens, “les policiers devaient tirer à balles réelles“. Un homme suspecté de l’avoir menacée sur les réseaux sociaux était en garde à vue hier dans les locaux du SRPJ de Montpellier.

Sa déclaration musclée avait déclenché une vague de réactions sur les réseaux sociaux incluant des messages particulièrement agressifs, parfois menaçants, à l’égard de Zineb El Rhazoui.

La courageuse journaliste avait déposé plainte, et une enquête avait alors été ouverte pour localiser l’auteur des propos présumés. Celui-ci, âgé de 25 ans, a été localisé à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard.

Selon les informations du Midi Libre, le jeune homme aurait publié une vidéo avec un rap de sa composition, dans lequel il reprenait une partie des propos de Zineb El Rhazoui en préconisant de tirer à balles réelles sur elle.

Ex-journaliste de Charlie Hebdo, rescapée de l’attentat parce qu’elle était en congés, l’écrivain et militante est la cible régulière de menaces diverses et de propos particulièrement agressifs sur les réseaux sociaux.

Elle prend habituellement des positions tranchées sur les plateaux télé, visant souvent les pratiques liées à l’islam radical, ce qui lui vaut fréquemment des commentaires très menaçants sur le web. Elle vit d’ailleurs sous protection policière permanente depuis des années.

La justice va étudier le dossier dans sa totalité pour prendre une décision et fixer le curseur entre liberté d’expression d’une chanson appelant à tirer à balle réelle sur une journaliste et écrivain, et infraction pénale potentielle.

En attendant, selon les règles de la garde à vue à la française, l’homme devait être relâché dès hier après son audition au SRPJ de Montpellier.

Source: Midi Libre 

Et ça recommence! Les racailles musulmanes veulent décapiter Zineb

2 Commentaires

  1. cinéma , en garde a vu puis relâché , ni condamné ni expulsé , ça sert a quoi en garde a vue, épater la galerie , vivement que l’armée prenne le pouvoir de grès ou de force

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici