L’ancien Premier ministre “modéré” de Malaisie incite les musulmans à “tuer des millions de Français”

L'ancien Premier ministre de Malaisie Mahathir Mohamad/DR
L'ancien Premier ministre de Malaisie Mahathir Mohamad/DR

Alors que le djihad frappe aujourd’hui encore la France, Mahathir Mohamad, 95 ans et plusieurs fois à la tête du gouvernement malaisien, a justifié ce terrorisme: “Les musulmans ont le droit d’être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres commis dans le passé”, a-t-il déclaré sur Twitter.

Dans 13 posts en anglais, celui qui était encore Premier ministre d’un pays musulman de 32 millions d’habitants jusqu’en mars dernier, a justifié la violence musulmane qui déferle en France, en fustigeant le soutien d’Emmanuel Macron à la liberté d’expression, dont les caricatures de Mahomet.

Il ne s’agit pas d’une prise de parole absolument marginale qui ne représente personne, pas plus qu’il ne s’agirait d’un représentant islamiste, il s’agit d’un homme politique de premier plan d’un pays musulman, dont il est en quelque sorte l’émanation “modérée”.

Il s’est opposé à son rival, le parti islamiste qui avait soutenu ouvertement Al-Qaïda après les attentats du 11 septembre 2001. Révélateur de la nature extrémiste intrinsèque de l’islam, ce dirigeant “modéré” s’était aussi déjà fait connaître pour des propos antisémites.

Mahathir Mohamad a également évoqué le djihad économique contre la France, qui s’est manifesté par un boycott islamique des produits français émanant du monde musulman, prétendant qu’il “ne peut pas compenser les actes malveillants commis par les Français pendant toutes ces années”.

Source: Le Parisien, Twitter

5 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici