Bachelot veut transformer les rockers et les rappeurs en puceaux

Roselyne Bachelot
Capture d'écran / Youtube

Bachelot est originale, Bachelot est surprenante, Bachelot est est marrante, mais Bachelot a toujours été très bizarre. Et devenir ministre de la Culture ne l’a pas du tout calmée.

La preuve: elle a décidé de lutter contre le sexisme dans les arts. Dans l’architecture ou dans le théâtre, admettons… mais qu’en est-il du show-biz musical, domaine par excellence de la débauche sexuelle et de la misogynie assumée?

“Ce que je veux, c’est combattre les violences sexuelles, sexistes et harcelantes dans tous les établissements dont j’ai la responsabilité. La parole se libère aussi dans les conservatoires, dans les compagnies, dans les festivals et ça, c’est quelque chose qui est très important pour moi. Je communiquerai dans quelques semaines les actions que je souhaite mener dans ce domaine”, a-t-elle déclaré sur BFMTV.

Et là, on a envie de lui répondre: et Elvis Presley? Et les Rolling Stones? Et Led Zeppelin? Et James Brown? Et Snoop Dogg? Et NTM? L’histoire de la musique populaire dans la seconde moitié du XXe siècle est une interminable liste d’artistes consommant les femmes tels des biscuits apéritifs, et les jetant comme des emballages vides après leur avoir fait subir l’intégralité du Kama Sutra sous cocaïne. Que ce soit dans le rock, dans le funk ou dans le rap, le show-biz est un monde où les groupies sont encore plus nombreuses que les guitares.

Et même dans le domaine, réputé plus sage, de la chanson de variétés, la sexualité est souvent débridée, et très peu respectueuse de la dignité féminine. Claude François, par exemple, collectionnait les maîtresses d’un soir, la plupart mineures. Tous les soirs, elles faisaient la queue sur le palier de son appartement et jusque dans l’escalier, chacune impatiente d’être le prochain sextoy de Cloclo.

Alors, comment Bachelot compte-t-elle s’y prendre? Veut-elle faire porter une ceinture de chasteté à Joey Starr? Va-t-elle castrer chimiquement Patrick Bruel? Prévoit-elle de ranger sur une étagère de son bureau les bijoux de famille empaillés de Serge Gainsbourg?

Notre pronostic: elle ne va rien faire du tout, car on ne rend pas chaste par décret une horde de post-adolescents multi-millionnaires et atteints de priapisme. Et c’est très bien ainsi. Moins Bachelot est active, plus elle se contente de dire des bêtises, et mieux on la supporte.

Source: BFMTV, Youtube

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici