Le Premier ministre néerlandais défend un député attaqué par Erdogan pour l’avoir caricaturé

Le premier ministre néerlandais et Erdogan/DR
Le premier ministre néerlandais et Erdogan/DR

“J’ai un message pour le président Erdogan et il est très simple: aux Pays-Bas, nous considérons la liberté d’expression comme le plus grand bien et cela inclut des caricatures, dont des caricatures de politiciens”, a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte à la télévision publique néerlandaise NOS.

Le député néerlandais et chef de file de l’opposition, Geert Wilders, déjà menacé par une fatwa, a publié samedi sur Twitter une caricature du dictateur turc, une bombe sur la tête, assortie du mot “terroriste”. Selon l’agence étatique turque Anadolu, Erdogan a déposé plainte ce mardi à Ankara contre Geert Wilders, l’accusant de “fascisme”.

“Une plainte contre un homme politique néerlandais, qui pourrait même conduire à une restriction de la liberté d’expression, est inacceptable”, a défendu le Premier ministre néerlandais, ajoutant que La Haye transmettrait également son point de vue aux autorités turques “par les voies diplomatiques normales”.

Mark Rutte a été l’un des premiers dirigeants européens à apporter son soutien au président français Emmanuel Macron, cible d’attaques personnelles de la part du dictateur islamiste de la Turquie, qui a appelé à boycotter les produits français.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici