L’AFP fabrique des fake news: en voici la preuve irréfutable

Image d'illustration / Photo: Capture d'écran YouTube
Image d'illustration / Photo: Capture d'écran YouTube

L’Agence France Presse fait partie de ces médias extraordinairement arrogants, qui prétendent en permanence dicter la morale et faire la police à la terre entière, au nom du sacro-saint combat contre les fake news

Mais, comme tous ces miliciens de l’information, qui sont de gauche à 99%, les chasseurs de fake news de l’AFP se prennent souvent les pieds dans le tapis rouge de leur propre cynisme. Heureusement, il y a quelques très rares médias libres, comme FL24, pour le leur rappeler publiquement.

Exemple frappant. Sur son site, l’AFP propose des tableaux de statistiques du Coronavirus, pays par pays. En un clic, nous nous sommes rendus à la page “Chine continentale”. Et, ô surprise, nous avons eu l’éclatante confirmation que ceux-là mêmes qui dictent le Bien et le Mal aux journalistes français sont en réalité… des fabricants de fake news!

En effet, ils annoncent 4 635 morts du Coronavirus en Chine depuis le début de la pandémie. C’est-à-dire, à la louche, 10 fois moins qu’en France et en Grande-Bretagne, 50 fois moins qu’aux États-Unis! Merveilleuse Chine, qui fait beaucoup, beaucoup mieux que la Terre entière!

Hélas, il se trouve qu’aucun expert ne prend au sérieux les chiffres officiels livrés par l’État chinois. Absolument aucun! Sur toute la planète, les spécialistes de cette pandémie disent que le Parti communiste chinois a menti, et ment encore chaque jour, de manière éhontée, industrielle, scandaleuse, criminelle, tragique pour le reste du monde, sur son vrai bilan sanitaire. Ces mensonges ont plongé les peuples dans le chaos et la récession. Une stratégie que FL24 a été le premier à vous expliquer, dès mars dernier.

L’AFP est donc coupable trois fois. La première, en acceptant pour vraies des statistiques dont elle sait qu’elles sont monstrueusement truquées. La deuxième, en nous les présentant comme parfaitement fiables, sans la moindre mention du type “Attention: chiffres soumis à caution.” Bien au contraire! Au bas du graphique, l’AFP mentionne: “Sources: AFP avec autorités locales.” L’AFP assume donc complètement, avec bonne humeur, sa collaboration avec le Parti communiste chinois. Mieux: elle prend sur elle le trucage!

Et une troisième fois, en participant activement au mensonge le plus toxique, le plus mortel, le plus totalitaire de 2020. C’est donc ça, les chasseurs de fake news? C’est donc ça, les moralistes, les professeurs de bonne conduite, les nouveaux censeurs?

Quand on sait que ces tableaux servent à comparer les résultats entre pays, on se dit que le gauchisme français fait du bon travail: la Chine, encore et toujours, passe pour la meilleure dans le traitement du Coronavirus. Donc, tous les autres, passent pour moins bons qu’elle. L’Occident, surtout. Un renversement de proportions qui doit ravir les gauchistes de l’AFP.

La Chine selon l'AFP.
Capture d’écran / AFP

Un autre exemple, plus ancien? Car cette prestidigitation ne date pas d’hier. “L’Italie a dépassé ce soir la Chine pour le nombre de morts du Coronavirus, avec 427 décès en 24 heures pour atteindre un total de 3.405 décès, selon un décompte de l’ AFP à partir de chiffres officiels”, tweetait l’AFP à la mi-mars.

Or, cette phrase ne veut strictement rien dire. Elle relève de la double-pensée décrite par George Orwell dans son roman, 1984. Ce jour-là, l’AFP a en quelque sorte annoncé: “L’Italie a dépassé la Chine pour le nombre de morts du Coronavirus, selon un décompte fictif de l’AFP à partir de chiffres chinois bidonnés. Donc, en réalité, l’Italie n’a sans doute pas du tout dépassé la Chine et l’AFP raconte n’importe quoi. Mais, faute de sources plus fiables, on est prié de croire tout de même l’AFP, de trouver l’Italie incompétente et d’admirer la Chine. Les contrevenants seront accusés de faire circuler des fake news.”

Xi Jinping n’aurait pas fait mieux.

Source (peu fiable, donc): AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici