Les scientifiques trouvent des preuves qui relient ces clous à la crucifixion du Christ

Dans une nouvelle étude publiée la semaine dernière, des fragments de clous qui auraient été utilisés pour la crucifixion de Jésus-Christ portent du bois ancien et des fragments d’os.

Les fragments ont été mis au jour pour la première fois après la fouille, en 1990, d’un site funéraire de Caïphe, le grand prêtre qui a organisé un complot pour tuer Jésus, selon le Nouveau Testament.

Les clous ont mystérieusement disparu, mais ils sont réapparus après que le cinéaste israélien Simcha Jacobovici ait déclaré avoir trouvé les clous utilisés lors de la crucifixion dans son documentaire “Nails of the Cross” (Les Clous de la Croix) de 2011.

A l’époque, les universitaires ont crié au canulard, niant que les clous que Jacobovici avait trouvés étaient les mêmes que ceux de la tombe de Caïphe.

Mais la semaine dernière, une nouvelle étude, dirigée par Aryeh Shimron, un géologue à la retraite de Jérusalem, a conclu que les clous étaient les mêmes que ceux trouvés sur le site de Caïphe, et qu’ils avaient également été utilisés pour crucifier quelqu’un.

Dans la rouille et les sédiments présents sur les clous, nous avons également identifié et photographié un certain nombre de fragments microscopiques d’os“, a-t-il déclaré, “Je crois que la preuve scientifique que les clous ont été utilisés pour crucifier quelqu’un est effectivement très forte“, a-t-il dit.

Source: The Sun

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici