Les Etats-Unis envoient des navires pour protéger les voisins de la Chine de ses pillages

Xi Jiping face à Donald Trump / Photo: DR
Xi Jiping face à Donald Trump / Photo: DR

Vendredi 23 octobre, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Robert O’Brien, a annoncé l’envoi de navires de patrouille des garde-côtes dans le Pacifique, pour y contrer la “pêche illégale” et le “harcèlement” de Pékin dans les eaux territoriales de ses voisins, démunis face à la puissance militaire chinoise.

La Chine est régulièrement accusée de violer le droit international en faisant escorter par ses navires de guerre des bateaux de pêche chinois opérant dans des zones de pêche d’autres pays.

En juillet, les Etats-Unis ont accusé l’armée chinoise d’avoir coulé un bateau de pêche vietnamien, “harcelé” des sociétés d’exploration pétrolière malaisiennes, et escorté des bateaux de pêche chinois dans la zone économique exclusive de l’Indonésie.

Robert O’Brien a ajouté que le corps des garde-côtes, envisageait de baser plusieurs de ces bateaux de patrouille en permanence dans le territoire américain des Samoa, dans le Pacifique sud.

Le mois dernier, l’Indonésie avait protesté contre l’incursion d’un navire des gardes-côtes chinois dans la zone économique exclusive indonésienne, c’est-à-dire la zone située entre les eaux territoriales et les eaux internationales, où un État dispose de l’exclusivité dans l’exploitation des ressources.

La Chine communiste revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, ce que contestent ses voisins comme la Malaisie, le Vietnam, les Philippines, Taïwan, ou l’Indonésie.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici