A Poissy, deux bus attaqués à coups de mortiers pour venger un “jeune” abattu alors qu’il fonçait sur un policier

émeutes-incendie/wikipédia
émeutes-incendie/wikipédia

Le weekend dernier, un “jeune” de Poissy , âgé de 28 ans, était abattu par un policier alors qu’il lui fonçait dessus au terme d’une course-poursuite de près de 30 km. Pour venger sa mort, ses congénères n’ont pas hésité à monter, mardi 20 octobre, une vaste embuscade dans lequel deux bus sont tombés. Les véhicules ont été attaqués à coups de pierres et de mortiers d’artifice.

Mardi 20 octobre, vers 21h30, 3 container-poubelles sont enflammés par des “jeunes” et disposés en barrage sur une place du quartier Beauregard, un des quartiers “prioritaires” et majoritairement peuplé de personnes issues de l’immigration de la commune de Poissy, dans les Yvelines.

Bientôt, deux bus de la société Transdev, tombent dans le piège. Les véhicules sont alors attaqués à coups de pierres et de mortiers d’artifice, leur causant de gros dégâts. Un des deux transports en commun est même pris d’assaut par un groupe qui gaze alors le chauffeur et l’intérieur du bus, heureusement vide de tout passager.

C’est l’arrivée massive des forces de l’ordre qui permet de mettre fin à l’attaque et oblige la trentaine d’assaillants à se replier entre les immeubles du quartier et disparaitre des lieux de l’embuscade. Un des agresseurs, un “jeune” de 17 ans, est interpellé et placé en garde à vue au commissariat de Poissy.

Le chauffeur du bus gazé a alors été secouru. Irrité par le gaz lacrymogène et très choqué par la violence de l’attaque, il a du être hospitalisé. Quant au deux bus, ils présentent d’important dégâts avec notamment de nombreuses vitres brisées et de la tôle froissée.

Le parquet de Versailles a bien évidemment diligenté une enquête sur ce véritable guet-apens qui serait une réaction à la mort du “jeune” de la commune, âgé de 28 ans, abattu ce weekend alors qu’il fonçait sur un policier à l’issue d’une course-poursuite de 30 kilomètres, débutée sur le périphérique parisien.

Source: Le Parisien/ 78 Actu

1 COMMENTAIRE

  1. Que cet Appareil d’Etat rétablisse la Relégation de toutes ces Meutes de Sauvageons pour les extraires de la Métropole pour Troubles récurrent majeur à l’Ordre Public,vers un éloignement géographique sur notre Ile de Kerguelen en Antartique Nord pour leurs refroidir pour de bon leurs Neurones sérieusement enflammés et consumés par les Rhétoriques Confessionnelles des Musulmans forcenés radicaux Islamiste contre visiblement notre Société…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici