VIDEO. La sonde américaine Osiris-Rex se pose sur l’astéroïde 200 millions de kilomètres de la Terre

Osiris-Rex / Photo: Nasa
Osiris-Rex / Photo: Nasa

Un vaisseau spatial de la NASA a atterri sur un astéroïde qui, selon les scientifiques, pourrait contenir les éléments constitutifs de la vie. OSIRIS-REx, s’est posé avec succès sur l’astéroïde surnommé “Bennu” plus de quatre ans après avoir quitté la Terre.

L’engin de la taille d’une camionnette a rapidement rempli sa mission première, qui consistait à collecter des échantillons de près de deux onces avant de repartir.

Après plus d’une décennie de planification, l’équipe est ravie du succès de la tentative d’échantillonnage d’aujourd’hui“, a déclaré Dante Lauretta, le chercheur principal chargé de la mission.

La NASA a confirmé l’atterrissage vers 18h10 mardi, tout en tweetant en direct et en utilisant des effets spéciaux numériques pour montrer la descente de l’OSIRIS-REx.

Même si nous avons encore du travail pour déterminer l’issue de l’événement – le contact réussi, le tir de gaz TAGSAM, et le retour de Bennu sont des réalisations majeures pour l’équipe“. TAGSAM est un sigle pour Touch-and-Go Sample Acquisition Mechanism qui désigne le bras articulé fixé au corps principal du vaisseau spatial qui censé collecter un échantillon de l’astéroïde et le placer dans le véhicule qui retournera sur Terre.

L’astéroïde Bennu, plus haut que la Tour Eiffel, qui se trouve à plus de 200 millions de kilomètres de la Terre, a attiré l’attention des scientifiques en raison de la présence de matériaux contenant du carbone, un élément clé de la vie, à sa surface.

Bennu mesure environ 500 mètres de diamètre et a une très faible gravité, de sorte que le bras articulé doit effectuer la collecte en gravité quasi nulle, tout en étant confronté à certaines forces gravitationnelles de l’astéroïde. Un problème avec les petits astéroïdes est leur environnement gravitationnel unique.

Le fait que nous ayons touché la surface de Bennu en toute sécurité et avec succès, en plus de toutes les autres étapes que cette mission a déjà franchies, témoigne de l’esprit vivant d’exploration qui continue à découvrir les secrets du système solaire“, a déclaré Lori Glaze, directrice de la division des sciences planétaires au siège de la NASA à Washington.

L’OSIRIS-REx devrait rester en orbite autour de Bennu jusqu’en 2021, puis revenir sur Terre avec ses échantillons en 2023.

Source: AP/ NASA/ YouTube. CNN

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici