Rehan Baig, un pédophile de Bradford, condamné pour avoir violé à mort des poulets pendant que sa femme le filmait

Rehan Baig / Photo: DR
Rehan Baig / Photo: DR

Au Royaume-Uni, un individu “dépravé” a été condamné à une peine de trois ans de prison pour avoir eu des relations sexuelles avec des poulets, y compris avec les poulets morts de ses mains, alors que sa femme était en train de tout filmer.

Rehan Baig, âgé de 37 ans, résidant à Bradford, a été dénoncé pour possession de pornographie enfantine. Lors de la perquisition, les policier ont trouvé chez lui “un certain nombre d’images indécentes d’enfants“, selon le parquet.

Parmi les équipements examinés se trouvaient également des vidéos montrant l’accusé en train d’avoir des rapports sexuels avec pénétration avec un certain nombre de poulets“, a déclaré le procureur lors de l’audience au tribunal de Bradford lundi.

L’accusé a causé la mort des poulets à chaque fois“, a-t-il déclaré, tandis que l’une des vidéos montrait même Rehan Baig dans sa cave en train d’avoir un rapport avec un poulet mort.

Sa femme, Haleema Baig, l’a filmé avec un smartphone et une caméra GoPro. Les vidéos, comprenant également des abus sur un chien, ont été conservés sur leur ordinateur dans un dossier appelé “vidéos familiales”.

Sur les vidéos, on entend la femme “faire des remarques d’ordre sexuel encourageantes à l’égard de l’accusé et a eu des relations sexuelles avec lui“, a déclaré le procureur au tribunal, la qualifiant de “participante consentante”.

Le juge a qualifié ces actes “dépravés, pervers et méprisables” d'”incompréhensibles“, affirmant qu’ils rendraient n’importe qui “malade“.

Il a déclaré à Rehan Baig qu’il était coupable de “cruauté innommable envers les animaux qu’il a maltraités pour sa propre satisfaction sexuelle“, disant que la “douleur et la souffrance étaient horribles”.

Rehan Baig a été condamné à trois ans de prison pour avoir intentionnellement pratiqué un acte de pénétration sur des poulets vivants, ainsi que pour avoir possédé des images à caractère fortement pornographique, fait des photographies indécentes d’enfants et possédé de la cocaïne et de la résine de cannabis.

Il a également été interdit à vie de détenir un animal et il doit être inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

Sa femme a plaidé coupable de complicité pour avoir filmé son mari. Elle a été condamnée à six mois de prison, avec 18 mois de sursis. Bien que le procureur l’ait qualifiée de “complice volontaire“, son avocat a insisté sur le fait qu’elle avait été contrainte par un mari violent qu’elle a depuis quitté.

Sources: Bradford Telegraph/ The Sun/ opindia.com

1 COMMENTAIRE

  1. J’adore ce qu’est devenu l’Europe concernant la victimisation des criminels étrangers, mais alors là, le Royaume-Unis fait fort, il faut savoir que lors des crimes perpétrés par les grooming gangs, ces violeurs de 1400 filles dans plus de 26 villes, parce que blanches ou/et non musulmanes par des pakistanais (en majorité mais pas que), seule une poignée (environ 20/30) d’entre eux avaient reçu une “peine” de prison pour viol et proxénétismes de gamines, les autres (environ 200, les clients) avaient été relâchés, et là, pour des poulets, le gars prend autant voir plus que lorsque des petites filles sont massacrés et monétisés pour leur couleur et religion.
    Je vois que la collaboration envers les racistes, fasciste, pédophiles de la part des institutions nationales touche tous les pays civilisés, destinés à être remplacés par ces ingénieurs, doctorants et autres chances pour nos pays.
    Mais continuons, l’islam est une religion de paix et d’amour, entièrement compatible avec nos cultures et nos lois, étant même comme certains le disent, “sensiblement supérieurs à nos manières de vivre en Europe”
    Merci Bilderberg, et à charge de revanche.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici