Danger mortel: devinez qui est chargé de l’anti-terrorisme sur Internet…

L'antiterrorisme en string rose
Photo / Wikimedia Commons

Vous n’y croyez pas, et c’est pourtant vrai: c’est bel et bien Marlène Schiappa, sorcière officielle du Macronistan et auteur de romans érotiques nuls, qui a été chargée de lutter contre le terrorisme islamiste sur Internet. Comme disait Jean-François Revel, “En politique française, le pire est toujours certain.”

Internet est le nerf du djihad. Lui mener une guerre électronique inlassable et impitoyable est une ardente obligation de l’État. Mais encore faut-il que cette bataille soit menée par le bon général. Conformément à sa manie de tout rater, Macron a nommé à ce poste la personne la moins compétente et la moins légitime de toute la galaxie: Marlène YouPorn Schiappa!

“La ministre déléguée chargée de la citoyenneté, Marlène Schiappa, a réuni ce lundi à Nanterre les responsables des services de police et les patrons de la police et de la gendarmerie afin d’étudier de nouvelles dispositions renforçant la lutte contre le cyberislamisme”, annonce 20 Minutes.

Et le journal de préciser: “Ce lundi matin, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait dénoncé “une fatwa en ligne”. Et la veille, le Conseil de Défense présidé par Emmanuel Macron a décidé d’agir contre ceux qui ont soutenu l’attentat sur les réseaux sociaux.”

On a vu, avec l’affaire Mila, comment ce genre de stratégie se termine en Macronie: on arrête trois trolls au hasard sur trois cent mille. Rien d’autre.

Et là, c’est le pompon: “Dans l’entourage de Marlène Schiappa, on fait valoir qu’au-delà des dispositifs de signalement et de blocage de contenus illicites, il est nécessaire aussi que l’État ne soit pas absent du net et organise un “contre-discours” pour répondre aux propos haineux.” 

On nous a déjà fait le coup mille fois. L’État va dépenser les millions d’euros du contribuable pour une campagne de pub à destination des racailles et qui dira, en gros: “Être très méchant, c’est pas très gentil!” On distribuera des casquettes et porte-clés marqués d’un glorieux slogan comme “Je suis contre les attentats, mais l’islam est trijonti.” Ça n’aura aucun effet, à part de creuser encore un peu plus le trou déjà très profond de votre compte en banque.

On rigole, mais ça n’est pas drôle. Confier la guerre électronique à Marlène, c’est comme de filer les missiles nucléaires à Sibeth. Ça ne se fait pas. Demandez aux militaires français, ils vous le confirmeront avec joie.

Source: 20 Minutes

Vous ne saviez pas que Schiappa était en charge de la survie de la Nation? Vous ne lisez pas assez souvent FL24. Profitez-en pour vous abonner gratuitement à l’info libre, et ne manquez pas l’article ci-dessous.

L’horreur: voici les missions de Marlène Schiappa!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici