Un musulman n’obtient pas la nationalité allemande pour avoir refusé de serrer la main d’une femme

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Un musulman qui a réussi le test de naturalisation allemand, mais n’a pas voulu serrer la main d’une fonctionnaire, s’est vu refuser sa demande de nationalité. Un tribunal allemand a décidé vendredi qu’un musulman qui refusait de serrer la main d’une femme ne devait pas recevoir la nationalité allemande.

Le médecin libanais de 40 ans, en Allemagne depuis 2002, a déclaré qu’il refusait de serrer la main des femmes pour des raisons religieuses.

Le tribunal administratif du Bade-Wurtemberg a jugé qu’une personne qui rejette une poignée de main en raison d’une “conception fondamentaliste de la culture et des valeurs“, parce qu’elle considère les femmes comme “un danger de tentation sexuelle” rejetait de ce fait “l’intégration dans les conditions de vie allemandes“.

Ce médecin de profession a demandé la nationalité par naturalisation en 2012, pour laquelle il a signé une déclaration de loyauté à la Constitution allemande et contre l’extrémisme. Il a passé le test de naturalisation haut la main.

Néanmoins, il n’a pas obtenu la nationalité parce qu’il a refusé de serrer la main de la fonctionnaire lors de la remise du certificat de naturalisation en 2015. La femme a donc retenu le certificat et a rejeté la demande.

La justice allemande, en première instance et en appel, a estimé que la poignée de main est “profondément enracinée dans la culture allemande”. Le tribunal a décrit la poignée de main comme un rituel non verbal commun de salutation et d’adieu, indépendant du sexe des parties concernées, en ajoutant que cette pratique remonte à plusieurs siècles.

Le juge a estimé que la poignée de main avait également une signification juridique, en ce sens qu’elle symbolise la conclusion d’un contrat.

La poignée de main est donc “profondément enracinée dans la vie sociale, culturelle et juridique, qui façonne la façon dont nous vivons ensemble“, a déclaré le juge.

Le tribunal a estimé que quiconque refuse de serrer la main pour des raisons liées au sexe est en violation de l’égalité inscrite dans la Constitution allemande.

En outre, le refus de l’homme dans cette affaire a eu pour effet de donner une validité à une “vision salafiste” sur les relation sociales entre hommes et femmes.

Le tribunal a déclaré que cela ne faisait aucune différence si l’homme a déclaré qu’il ne serrait pas non plus la main des hommes.

L’homme a tenté de se justifier en affirmant qu’il était pour l’égalité entre hommes et femmes, mais le tribunal a estimé qu’il s’agissait simplement d’un geste tactique en reconnaissant implicitement en cela la réalité de la stratégie islamique de la taqqiya (mensonge autorisé vis-à-vis des infidèles).

Source: DW

1 COMMENTAIRE

  1. EN FRANCE AVEC L’ORGANISME avec les invertébres décérebres des Agents Traiteurs DE L’O.F.P.R.A. on a la Nationalité française dans une “Pochette Surprise”…!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici